RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/02/2018

​La Chine met son armée au service de l’environnement




60 000 soldats Chinois vont être déployés pour planter des arbres. La mission qui leu est confiée pour 2018 : planter une forêt de la taille de l’Autriche soit 84 000 kilomètres carrés.


ILD
ILD
C’est une autre échelle. Tout est dans l’immense avec la Chine, première puissance démographique au monde. Alors parmi les nombreuses initiatives prises en faveur de l’environnement, quand les autorités du pays décident de mettre en place un politique de reforestation, c’est tout de suite dans des conditions particulières.
 
Voilà donc que 60 000 soldats de l’armée chinoise vont être déployé sur un théâtre d’opération domestique avec pour mission de planter des arbres. Pour 2018, ils doivent planter 84 000 kilomètres carrés soit l’équivalent de l’Autriche, rapporte Franceinfo . Avec un programme dédié à la plantation d’arbre jusqu’en 2050, la Chine va très rapidement battre tous les records en termes de forêts artificielles. « Elle est d'ailleurs plutôt bien partie. Outre les 84 000 kilomètres carrés en cours de plantation par l'armée, quelque 338 000 kilomètres carrés de forêt ont déjà été plantés en Chine sur les cinq dernières années, précise le site. Soit une surface équivalente à celle de la Finlande » commente le site du magazine Le Point.
.
« L'enjeu est de taille, de même que les objectifs. En effet, cette « muraille verte » doit pouvoir permettre de lutter contre l'expansion alarmante du désert de Gobi, mais aussi de combattre la pollution dans les grandes villes du pays. Elle est aussi une illustration de la volonté du président Xi Jinping de permettre le développement d'une économie plus durable » ajoute l’article du Point.

Le magazine rappelle que le président chinois est allé encore plus loin cet automne en affirmant chercher à bâtir une « civilisation écologique ». D’un excès à l’autre, le champion de la pollution veut devenir le champion de l’écologie et met les moyens. « Pour construire sa nouvelle civilisation, Xi Jinping avait donc parlé d'un plan permettant « une approche globale pour conserver nos montagnes, rivières, forêts et lacs, et mettre en place les systèmes les plus ambitieux pour protéger l'environnement » » lit-on plus loin.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche