RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
11/08/2015

​Etats-Unis : une rivière devient orange à cause de la pollution

Sébastien Arnaud



Mardi 5 aout dernier, l’eau d’une rivière du Colorado aux Etats-Unis est devenue orange suite à un mauvais traitement de pollution. Le fautif serait l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) qui, souhaitant traiter les eaux de cette rivière, a au contraire « déversé accidentellement 11 millions de litres de déchets miniers » dans cette rivière.


La rivière avant la pollution. Source Flickr Creative Commons
La rivière avant la pollution. Source Flickr Creative Commons
Une rivière du Colorado a vu 11 millions de litres de déchets miniers dans un de ses affluents, suite à une erreur de l’agence américaine de l’environnement. La vue de la rivière, devenue orange suite à l’erreur de traitement, a provoqué la panique des habitants de la région.

La rivière Animas est devenue d’une couleur orange fluo, une couleur loin de sa couleur d’origine. Le site Direct Matin explique que « des agents de l'Agence américaine de protection de l'environnement ont déversé accidentellement 11 millions de litres de déchets toxiques dans un affluent de la rivière. Ce, alors qu'à l'origine les agents devaient traiter l'eau d'une mine contaminée. » L’article ajoute : « La pollution est devenue visible après quelques jours et s'étend désormais sur plus de 160 kilomètres jusque dans l'Etat voisin du Nouveau-Mexique. »

La panique des habitants

Les habitants du bord de a rivière se sont vite inquiétés de cette couleur inhabituelle. Paniqués quant à l’utilisation de l’eau pour des besoins domestiques ou agricoles, les locaux se sont vite mobilisés aux côtés des autorités de l’état du Colorado qui, selon le même article de Direct Matin, « ont offert aux riverains des kits pour tester la qualité de l'eau de leurs puits. »

L’état d’urgence a ainsi été décrété, aucun bateau  pouvant désormais emprunter la rivière et ses affluents. L’article précise que l’un des responsables de la région, du nom de Joe Kerby, a précisé lors d’une conférence de presse : « Nous agissons ainsi en raison de la gravité de cet incident et pour marquer l'inquiétude des autorités et élus locaux

Une erreur pas très écologique, qui va rester longtemps gravée dans la mémoire des habitants de cette région.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche