RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
18/06/2018

​Electrique : Tesla supprime près de 10% de ses effectifs




Le groupe Tesla qui avait promis de révolutionner le secteur des voitures électriques est dans la tourmente. Le patron Elon Musk a annoncé la suppression de 3 000 postes, soit 9% des effectifs pour renouer avec la rentabilité.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Après en avoir fait des tonnes sur ses ambitions, Elon Musk va de déception en déception avec Tesla. Le petit poucet des constructeurs mais qui se positionne à la pointe des voitures électriques a rencontré plusieurs problèmes dans les délais de production ou dans son top management. Des déconvenues qui ont d’ailleurs amené l’excentrique homme d’affaires à chargé les médias qui ont relevé que tout ne se passait pas comme prévu pour le milliardaire également à la tête de Space X et d’un projet de transports par capsules sous-terraines.
 
Malgré ses déclarations optimistes, il y a des signes qui ne trompent pas. Ainsi, alors que la production du Model 3 doit impérativement accélérer pour répondre au carnet de commandes, le patron annonce que les effectifs vont être sérieusement sabrés. « Dans une note envoyée aux équipes de Tesla relayée sur Twitter, Elon Musk a annoncé hier la suppression d'environ 3 000 postes, représentant 9 % des forces vives de l'entreprise. Une décision qui a pu en surprendre certains alors que l'on sait le constructeur en délicatesse avec la production de sa Model 3, dont les lignes doivent accélérer par tous les moyens, ce qui ne peut se faire en misant uniquement sur l'automatisation, comme l'a lui-même reconnu Elon Musk » souligne le site Les Numériques.
 
Il explique cette décision par la nécessité de redevenir rentable pour le groupe dans un secteur automobile où la concurrence est rude. Le miliardaire s’était engagé auprès de ses actionnaires à enfin atteindre et maintenir dans la rentabilité la société fin 2018 « Souhaitant rassurer les personnes qui ont commandé une Model 3 autant que les actionnaires de l'entreprise, Musk précise que quasi tous ces licenciements concernent des postes salariés sans lien direct avec la production, et que cela n'aura pas d'impact sur la montée en charge des lignes d'assemblage de sa berline la plus attractive. » explique le site spécialisé dans les nouvelles technologies.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale