RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/03/2018

​97% des Français prêts au boycott des entreprises irresponsables




Une enquête Denjean & Associés publiée par France TV Info montre que le comportement vertueux des entreprises et leur impact sur leur environnement est important pour le public. Une écrasante majorité des sondés affirment être prêts à boycotter les produits d’une entreprise qui aurait des effets sociaux ou environnementaux négatifs.


ILD
ILD
La sanction n’est pas uniquement pénale pour une entreprise. D’après une étude publiée par France TV Info et réalisée par le cabinet Denjean & Associés, les entreprises qui ne sont pas soucieuses de leur impact social et environnemental peuvent être rejetée par le public. Plus impressionnant encore, 97% des sondés expliquent être prêts à boycotter une entreprise qui se comporterait mal dans ces domaines.
« Parmi les mauvaises pratiques des entreprises figure le fait de faire travailler des sous-traitants qui emploient des enfants dans un pays étranger. Cela révolte près de 8 Français sur 10 (78%). 19% se déclarent choqués. Les sondés réagissent aussi nettement au cas où une entreprise n'assurerait pas la sécurité des salariés qui manipulent des produits toxiques ou qui travaillent sur des chantiers de construction. Cela suscite le rejet de 71% des personnes interrogées » explique France TV Info .

Par ailleurs, « Les entreprises qui mettent sous pressions leurs collaborateurs, quitte à les faire "craquer" ou les mener à la dépression, sont aussi jugées révoltantes par les deux tiers des Français (66%). Parmi les autres pratiques qui provoquent de forts rejets des personnes interrogées, on trouve également le fait de confier à des stagiaires des travaux qui reviennent à des salariés en CDI » ajoute la chaine d’info publique.

L’enquête est intéressante même si elle enfonce au passage quelques portes grandes ouvertes. Elle explique ainsi que la grande majorité des Français désavouent la corruption, l’évasion fiscale, le travail dissimulé ou le blanchiment d’argent. En revanche du côté des domaines qui suscitent l’adhésion, l’enquête avance quelques chiffres intéressants : « 65% à 93% des personnes interrogées se disent "contentes" ou "enthousiastes" face aux entreprises qui soutiennent des projets ou associations dans le domaine de la santé. Le mécénat dans le domaine éducatif est aussi fortement apprécié. Les pratiques qui favorisent le respect de l'environnement emportent l'adhésion de plus de 90% de nos compatriotes. Et si l'entreprise se dote d’outils pour mesurer l’impact environnemental de son activité, 47% des Français seront contents de l'initiative, 47% seront carrément enthousiastes. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche