RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/06/2019

​ Le risque d’impayés, plus qu’un simple indicateur financier

Goodpayeur.com



Si la gestion des risques clients est historiquement l’apanage des directions financières, cet indicateur de gestion a toutefois des répercussions susceptibles d’impacter négativement certaines de vos principales parties prenantes, voire de mettre en péril votre entreprise.
Du client clé au bord de la faillite aux dizaines de petits clients qui retardent leurs règlements à cause d’un litige, les facteurs qui expliquent votre encours de factures impayées sont complexes et protéiformes. Pour vous en convaincre, il suffit d’analyser les causes de la faillite technique d’Eskom, la compagnie nationale d’électricité sud-africaine. Entre les fraudes, un boycott du paiement des factures massivement suivi et un mauvais management, l’entreprise a multiplié les coupures d’électricité et mis à mal l’économie entière du pays. Si le cas d’Eskom est extrême, il illustre toutefois parfaitement les risques sociaux et économiques d’une mauvaise gestion des risques de paiement.


Passez à une gestion dynamique des risques de paiement
 
De l’offre mondiale du géant Dun & Bradstreet au service de vérification des entreprises Goodpayeur, le marché de l’aide à la gestion des risques propose une multitude de produits de gestion de l’incertitude de paiement. Alors que certains fournisseurs de données offrent des analyses essentiellement financières, d’autres utilisent les données remontées par leurs utilisateurs pour dresser des rapports complets des habitudes de paiement des entreprises françaises. 
 
Ces différentes approches correspondent aux attentes de leur clientèle cible. Aux côtés des abonnements commercialisés par les multinationales de la réduction du risque de crédit, les nouveaux acteurs se fondent sur des offres sans engagement pour séduire les PME et TPE sur leurs solutions de gestion des risques de paiement.
 
Des codes de conduite volontaires au shaming des pires payeurs, la plateforme Goodpayeur reprend à son compte les codes du web 2.0 et les pratiques de certaines ONG pour constituer une base de données fiable et ainsi offrir des services premium de relance de factures et d’évaluation de la fiabilité d’entreprises, de collectivités et d’associations. Il offre également des solutions préventives pour réduire les risques d’impayés grâce à l’ajout sur les factures d’un logo de protection. 

Adoptez les bonnes pratiques de paiement
 
La mise en œuvre d’une politique de paiement de vos fournisseurs et autres parties prenantes claire, fiable et transparente en phase avec les habitudes de votre secteur est une source d’opportunités intéressantes pour votre société. En offrant un cadre clair et respectueux des réglementations, vous affichez votre volonté de soutenir de manière proactive l’entrepreneuriat et vos TPE partenaires, en contribuant à réduire l’incertitude qui règne sur leur trésorerie. 
 
Un bon ranking va ainsi vous aider à séduire de nouveaux partenaires, à nouer des relations contractuelles plus durables et à simplifier votre chaîne d’approvisionnement. Vous améliorez ainsi la qualité de votre engagement avec vos différentes parties prenantes tout en affichant le respect des règles comme valeur centrale de votre stratégie d’entreprise. 
 
En faisant converger bonnes pratiques financières et responsabilité sociétale, vous mettez au diapason les différents enjeux de votre société tout en développant un argument supplémentaire pour intéresser votre DAF à votre politique RSE.

Article proposé par : Goodpayeur.com
 





1.Posté par Jean-Charles IZE le 15/07/2019 10:18
Merci pour cet article qui a le mérite d'expliquer avec une perturbante clarté la mission que nous nous sommes donnée. Perturbante, parce que cela est mieux écrit que tout ce que nous avons pu écrire jusqu'ici. :)
Prévenir les retards de paiement et lutter contre les impayés en France, n'est qu'une étape de notre vision d'entreprise qui consiste à être leader dans la collecte et l'analyse des comportements de paiement des entreprises afin de sécuriser les échanges et protéger les entrepreneurs, jusque dans les pays où cette donnée est rare. Il y a encore du chemin à faire mais nous préparons de belles choses, dès cette année.
Le recouvrement communautaire ne doit être qu'un traitement ponctuel dans une société où les entreprises sont connectées entre elles et en confiance. Il ne doit plus y avoir de mauvaise surprise financière lorsqu'on dédit sa vie à la création d'entreprises.

Jean-Charles IZE
CEO - GOODPayeur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter