RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/11/2016

Veolia s’associe à Eqosphere pour lutter contre le gaspillage




Le géant Veolia vient de s’associer à la start-up sociale et solidaire Eqosphere pour proposer un service d’accompagnement contre le gaspillage. A destination de la grande distribution, l’objectif est de donner aux grandes enseignes les moyens de respecter leurs engagements dans le domaine. Un service utile alors que les enseignes sont depuis cet été dans l’obligation d’inscrire leurs efforts contre le gaspillage dans leur rapport annuel.


ILD
ILD
Par communiqué le groupe Veolia annonce qu’il va s’appuyer sur la start-up spécialisée Eqosphere. Grâce au savoir-faire de cette petite structure sociale et solidaire, Veolia compte proposer aux enseignes de grande distribution de les accompagner pour agir contre le gaspillage alimentaire. « L'alliance repose sur une complémentarité des atouts des deux partenaires : d'une part Veolia accompagne les enseignes, d'autres part, les équipes d'Eqosphere dans la mise en place et l'optimisation du tri en magasin. L'expertise opérationnelle de Veolia est combinée aux méthodologies et à l'expérience terrain d'Eqosphere » explique le texte de la Fondation Veolia.

Les moyens de mettre en pratique les engagements RSE

« En combinant leurs expertises dans une dynamique d' «open innovation», Veolia et Eqosphere permettent à leurs clients de réduire leurs volumes de déchets. Un vrai moteur d'économies qui leur donne les moyens de concrétiser leurs démarches de Responsabilité Sociale des Entreprises et de s'inscrire dans les dispositions réglementaires de réduction du gaspillage alimentaire » continue le communiqué.

Le service est d’autant mieux venu depuis que les sociétés de grande distribution sont dans l’obligation d’inclure dans leur rapport annuel les initiatives mises en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire, véritable fléau des supermarchés.

D’un côté Veolia apporte à la start-up un maillage territorial extraordinaire, de l’autre Eqosphere son savoir-faire et son réseau solidaire. Concrètement les enseignes pourront s’appuyer sur ce nouveau tandem en détaillant leur situation pour obtenir un accompagnement adapté : « Une partie des produits invendus des enseignes de la grande distribution sera orientée vers les associations de solidarité, partenaires de l'entreprise sociale, dans le respect des règles sanitaires et de la dignité due aux personnes démunies. Eqosphere pilote la logistique et la qualité du dispositif auprès du magasin et des associations. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche