RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
23/10/2015

Une grande majorité des salariés lient RSE et performance




D’après les résultats d’une étude publiée sur le site du magazine L’Express, 73% des salariés interrogés pensent que la RSE a un impact positif sur la performance des entreprises. L’enquête réalisée par des cabinets de conseil en développement durable montre que la démarche responsable est considérée comme un pari sur l’avenir.


Même si les enquêtes d’opinions ont leurs limites, certains chiffres sont parlants. Ainsi, d’après une étude réalisée par des cabinets de conseil en développement durable, les salariés sont en grande majorité convaincu que la démarche RSE a un impact positif sur la performance des entreprises.

Publiés sur le site du magazine L’Express, dans un article signé par un collaborateur du cabinet Ekovid qui a participé à l’étude, les chiffres sont éloquents. « 73% des salariés interrogés pensent que l'action des entreprises en matière de RSE permet d'améliorer leur niveau global de performance. 87% des répondants qui considèrent leur entreprise engagée dans une démarche responsable estiment que leurs dirigeants ont une vision d'avenir. Ce chiffre chute à 55% pour ceux qui considèrent que leur entreprise n'est pas engagée. »

Le poids des salariés

L’attente des salariés dans ce domaine devrait beaucoup peser sur les décisions des dirigeants d’entreprise. Les résultats publiés démontrent, si cela était nécessaire, que la RSE est aussi un formidable levier managérial en donnant du sens. Pour une entreprise, rendre responsable ses activités dans différents domaines, c’est l’occasion de donner aux collaborateurs une nouvelle raison de s’engager dans les projets communs.

Ainsi, continue l’article, « 59% des salariés souhaiteraient être impliqués dans des initiatives de leur entreprise en matière de responsabilité sociale. Seuls 6% annoncent l'être déjà. Une large majorité des salariés sont donc prêts à s'engager. Selon eux, les actions et initiatives de leur entreprise en matière de développement ont pour effet de modifier les comportements dans le travail, de faire évoluer les process et les outils en interne, de générer des gains de performance pour l'entreprise, d'améliorer la qualité des relations professionnelles et de permettre aux salariés de gagner en compétence. »

Des arguments de taille donc qui ne doivent cependant pas faire oublier que la RSE ne se cantonne pas aux seules questions de développement durable. Indéniablement, l’engagement des salariés serait encore plus important si les questions de responsabilité sociale étaient mises au cœur des relations au sein des sociétés et non cantonnés aux seuls impacts avec l’extérieur.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche