RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
25/10/2013

Un tiers des Français rencontrent des difficultés pour payer ses factures en énergie

Jean Camier



Un sondage publié par le magazine 60 Millions de consommateurs avance le chiffre de 34% de ménages qui ont eu des difficultés à payer leur facture d’énergie. Le phénomène aurait « tendance à s’étendre dans l’ensemble de la société ».


Un tiers des Français rencontrent des difficultés pour payer ses factures en énergie
D’après le sondage publié dans le magazine mensuel 60 millions de consommateurs, 34% des Français déclarent avoir, ces trois dernières années, eu des difficultés à payer les notes d’énergie. 43% des locataires sont concernés et 52% des foyers vivants avec moins de 1 500 euros par mois.
 
La forte augmentation du gaz (+80% depuis 2005) et de l’électricité (+5% en aout 2013) est à l’origine de ce phénomène qui ne touche plus uniquement les classes socioprofessionnelles modestes : « on voit bien que le chauffage, l’énergie, n’est plus un problème de pauvres, mais que c’est quelque chose qui a tendance à s’étendre dans l’ensemble de la société » décrypte le magazine.
 
Les consommateurs de fioul sont les plus touchés (45%) en raison de l’augmentation des prix mais surtout du paiement non étalonné de la recharge des cuves.
 
Le magazine rappelle que le gouvernement a estimé que plus d’un Français sur 10 peut être considéré comme « précaire énergétique », c’est à dire qui utilise plus de 10% de ses revenus pour payer ce type de factures. D’après 60 millions de consommateurs, ces chiffres ne rendent pas suffisamment compte de la réalité« on est au-delà du cadre des précaires énergétiques ».
 
La hausse des prix des prix pousse 94% des sondés à faire attention à la consommation énergétique pour des raisons d’abord financières.

43% ont réalisé des travaux d’isolation

L’isolation et l’investissement dans des moyens d’optimisation de la performance énergétique sont quasi unanimement reconnus comme la solution face aux augmentations des prix.
 
Cependant seuls les ménages les plus aisés ou propriétaires ont entrepris des travaux dans ce sens. Au total ils représentent 43% des sondés. 50% déclarent ne rien entreprendre parce qu’ils louent leur habitation. Les propriétaires qui n’ont pas investi dans l’isolation déclarent être freinés par les coûts des travaux.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche