RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
01/07/2016

Un plan pour améliorer la qualité de l'air dans Paris




A partir de ce vendredi 1er juillet, le plan destiné à améliorer la qualité de l'air dans Paris entre en vigueur.


Source :Pixabay, image libre de droits.
Source :Pixabay, image libre de droits.
 Un article en ligne du site MYTF1News explique que « le Plan Qualité de l’air parisien défendu par la maire de la Ville, Anne Hidalgo, s’étend ce vendredi 1er juillet. »
 
En effet, « un an après avoir interdit la circulation des poids lourds et bus (essence et diesel) immatriculés avant 2001, de nouveaux véhicules ne pourront plus circuler entre 8h et 20h pendant la semaine dans Paris intra-muros. »
 

Près de 800 000 véhicules concernés

Selon la Ville de Paris, la mesure instaurée ce vendredi « ne touche que 10.000 véhicules, toutes catégories confondues, à Paris. »

Cependant, l’association 40 millions d’automobilistes « avance un chiffre de 600.000 à 800.000 véhicules concernés en Ile-de-France. »

Par conséquent, « les véhicules qui n'auront plus le droit de circuler sont : les véhicules particuliers immatriculés avant le 1er janvier 1997 et les utilitaires légers immatriculés avant le 1er octobre 1997. »

Ensuite, s’ajoutent « les deux-roues motorisés mis en circulation avant le 1er janvier 1999. Si vous avez un de ses véhicules vous n’avez désormais plus le droit de circuler dans Paris intra-muros en semaine de 8h à 20h. » 

Et si un automobiliste concerné ne prend pas en compte cette mesure, il risque seulement « un rappel à l’ordre jusqu’au 1er octobre 2016. »

Toutefois, « à compter de cette date, vous risquerez 35 euros d’amende si vous vous faites contrôler avec votre vieux véhicule. Et dès le 1er janvier 2017, la contravention augmentera encore avec 68 euros pour les véhicules particuliers et 135 euros pour les poids lourds. »

Lire l’intégralité de l’article de MYTF1News ici.
 
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche