RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/08/2010

Un plan de lutte contre les délocalisations de centres d'appels en préparation

RSE Magazine



Face à une délocalisation de plus en plus massive des centres d'appels, le Gouvernement étudie un plan d'action visant à inciter les entreprises à privilégier l'implantation de leurs centres d'appels sur le sol français.


Photononstop
Photononstop
Le secteur des centres d'appels représente plus de 250 000 emplois et 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Afin de réduire les coûts, les centres d'appels ont progressivement délocalisé une partie de leurs plates-formes téléphoniques vers le Maroc, la Tunisie, le Sénégal ou encore l'Ile Maurice.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez, a annoncé, lundi 12 juillet, que le gouvernement organisera des "assises des centres d'appels" à la rentrée avec la participation éventuelle de grandes entreprises comme Gaz de France, Bouygues Télécom, EDF et la SNCF. Ces assises s'accompagneraient également d'un arrêté ministériel qui obligerait les entreprises recourant à des centres d'appels à garantir la "transparence" sur leurs lieux d'implantation.

Quatre pistes à l'étude

Laurent Wauquiez envisagerait la mise en œuvre d'une "prime symbolique". Il entend aussi s'appuyer sur des aides au recrutement, à la formation, à l'installation en zone rurale ainsi que sur des allégements de cotisations sociales.

Le Gouvernement se penche également sur des scénarios plus contraignants tels qu'une surtaxe des appels provenant de sites implantés à l'étranger, ou encore l'application obligatoire d'un code de bonne conduite pour les entreprises publiques.

Source: gouvernement




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche