RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/07/2012

Un logo et une nouvelle nomenclature européenne pour les produits sans OGM




Le processus d’uniformisation de l’étiquetage des produits bio et sans OGM en Europe a franchi une nouvelle étape le 1er juillet 2012. La Commission a en effet décidé de l’adoption d’un nouveau logo et de nouvelles règles d’étiquetage s’appliquant à tous les produits d’origine européenne.


Un logo et une nouvelle nomenclature européenne pour les produits sans OGM
L’uniformisation des normes est une étape indispensable à la crédibilité d'un produit labellisé. À cet égard, les produits bio et sans OGM ne font pas exception et en Europe, c’est bien évidemment l’Union européenne qui paraît la mieux placée pour répondre à cette problématique.
 
L’Union a commencé à s’y consacrer en 2010 avec l’introduction de logo Eurofeuille, attestant que les produits qui en sont munis respectent les critères européens d’une production dite biologique. À ce logo pourra désormais s’ajouter une mention « sans OGM » accompagnée des informations relatives à l’organisme de contrôle du produit et à l’origine de ses matières premières agricoles.
 
Il existe désormais quatre mentions sans OGM décernées par l’Union. La première concerne les produits végétaux dont il existe une variété génétiquement modifiée sur le marché européen. Pour décrocher la mention « sans OGM », ces produits végétaux doivent contenir moins de 0,1 % d’ADN génétiquement modifié hérité d’une contamination fortuite.
 
Les ingrédients et produits issus de l’apiculture peuvent désormais aussi bénéficier d’une mention « sans OGM dans un rayon de 3km ». Renouvelable annuellement, cette mention est réservée aux produits d’exploitation implantée à au moins trois kilomètres de distance avec toute exploitation agricole employant des OGM.
 
Enfin, les produits et ingrédients d’origine animale sont également concernés par le nouvel étiquetage européen. La viande provenant d’animaux élevés avec des produits contenant moins de 0,1 % ou moins de 0,9 % d’OGM peut désormais porter la mention « nourris sans OGM 0,1 % » ou « nourris sans OMG 0,9 % » respectivement. Les produits utilisant des ingrédients issus de ces animaux peuvent également afficher la mention « issus d’animaux nourris sans OGM 0,1 % » ou bien « issus d’animaux nourris sans OGM 0,9 % ».
 
Avec ce système uniformisé de signalisation, l’Union européenne contribue significativement à favoriser la transparence sur la qualité des produits agricoles biologiques et sans OGM. Cette initiative profite résolument aux consommateurs et constitue un véritable progrès pour leur droit à l’information. La multiplicité des mentions « sans OGM » limite sans doute la lisibilité du dispositif, mais son application sur l’ensemble du territoire européenne l’amène assurément à devenir un indicateur de confiance pour les consommateurs. Attention toutefois : l’Eurofeuille et la mention européenne « sans OGM » ne sont obligatoires que pour les produits européens fabriqués sur le territoire de l’Union ; ils demeurent facultatifs pour les produits fabriqués à l’extérieur du territoire européen, mais aussi pour les produits non emballés. Il n’est dès lors pas impossible que les consommateurs avertis privilégient la production du Vieux Continent.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche