RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/01/2015

Suez Environnement évolue et mise sur le recyclage




D’après les informations de l’agence de presse Reuters, Suez Environnement s’apprête à se restructurer. Les filiales du groupe seront rassemblées dans une seule marque. Le groupe suit la piste du concurrent Veolia qui a opéré le même type de restructuration en 2013.


Suivre l’actualité de Suez Environnement, c’est aussi comprendre l’évolution du secteur du recyclage. A l’état embryonnaire il a quelques années, le recyclage semble bien être devenu une activité d’avenir. C’est du moins dans cette direction que semble s’inscrire le géant français.
 
D’après les informations de Reuters, reprises par le site Usine Nouvelle, « Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets, Suez Environnement, va mettre fin à une structure qui sépare aujourd'hui les filiales et les marques du groupe, de manière à concentrer les efforts de Suez Environnement sur les marchés du recyclage et des clients industriels, ont indiqué à Reuters ce mardi 27 janvier des sources au fait du projet. Ce projet devrait être annoncé officiellement en février ou en mars. »
 

L’accent sur le savoir-faire des filiales

Le géant de la gestion de l’eau et de déchets va donc mettre un terme à une organisation qui favorise la séparation des activités et des marques. Pour mieux se mettre au service des clients industriels, le groupe va annoncer la création d’une seule marque qui réunira tous les savoir-faire du groupe.
 
Avec ce mode d’organisation Suez Environnement suit le modèle du leader mondial Veolia qui a opéré une réorganisation de ce type en 2013. « Tout comme son grand concurrent, Suez Environnement souhaite se développer à l'international alors que ses concessions dans l'eau en France stagnent et que la crise économique pèse sur les volumes de déchets en Europe » commente Reuters. 
 
Le rebond de préoccupation pour les questions environnementales et la responsabilité environnementale des entreprises ont fait évoluer les priorités des deux leaders mondiaux. « Les deux groupes se concentrent de plus en plus sur le recyclage des matières premières et la valorisation énergétique tout en développant des offres des offres de traitement de l'eau et des déchets auprès de grands clients industriels tels que les compagnies minières et pétrolières » détaille l’agence de presse.
 
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche