RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
08/01/2015

Sapins de Noël, des points de collectes pour permettre le recyclage à Paris

Jean Camier



La Mairie de Paris a publié un communiqué pour donner les points de collecte des sapins de Noël. S’ils sont déposés dans les jardins publics, ces vestiges de Noël 2014 pourront être transformés en broyat.


Sapins de Noël, des points de collectes pour permettre le recyclage à Paris
La période de Noël s’achève et les trottoirs sont envahis des restes des arbres qui ont décoré les maisons pendant les vacances de fin d’année. Afin d’éviter le gaspillage de ces milliers de déchets végétaux, nombreuses sont les mairies qui ont mis en place des
dispositifs de collecte et de recyclage.
 
C’est notamment le cas à Paris, où la mairie communique sur les lieux de collecte qui ont été choisis. « Les sapins, sans décoration, non floqués et sans sac, pourront être déposés du vendredi 26 décembre 2014 au dimanche 25 janvier 2015 dans une centaine de points d'apport volontaire se situant dans les jardins de Paris » explique un texte signé Ville de Paris.
 

Liste des points de collecte

« Les points de collecte sont situés dans les jardins de Paris intra-muros pour recueillir votre sapin. Vous pourrez le déposer dans les enclos dédiés, installés à l'intérieur des jardins. Un fléchage et des affiches vous guideront vers le bon endroit. Cette année, le bilan carbone de l'opération devant être limité, les sapins seront broyés directement sur site. La liste des points de collecte/recyclage a été étudiée pour garantir une sécurité optimale lors du broyage des arbres »  détaille la Mairie de Paris.
 

Broyés et réutilisés

« Votre sapin passera à la broyeuse et sera ensuite converti en paillis. En agriculture et jardinage, le paillis (ou mulch) est une couche de matériau protecteur posée sur le sol, et principalement destinée à modifier les effets du climat local. Le paillis stabilise la température et l'humidité et empêche la germination des mauvaises herbes. Il favorise le développement des micro-organismes souterrains, améliore la vie du sol » continue la mairie qui espère ainsi motiver les parisiens pour qu’ils participent à l’initiative.
 
Enfin, le communiqué rapporte que d’année en année, les collectes de sapins battent les records. Ainsi alors qu’en 2007-2008, 15 000 sapins avaient été récoltés, en 2013-2014 50 000 ont été réceptionnés par les 97 points de collecte.  





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche