RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/02/2017

Sans raison d’être l’entreprise ne peut pas innover




Un article de la prestigieuse Harvard Business Review montre que les entreprises ont besoin d’une raison d’être pour innover. Un élément basique mais souvent oublier et qui peut tant apporter aux collaborateurs. Dans le milieu professionnel la recherche de sens est un levier fabuleux à ne pas négliger.


ILD
ILD
Parfois ce sont les aspects les plus simples qui doivent être serinés. Rappeler aux entrepreneurs et aux manageurs qu’il est beaucoup plus difficile de faire un avancer un collectif sans raison d’être, par exemple, est une banalité qu’il faut mettre en avant.
 
La très sérieuse Harvard Business Review publie un article passionnant de deux chercheurs qui rappellent que « la raison d’être d’une entreprise est la véritable clé de voûte de son identité et de son périmètre d’action. » Un simple test autour de vous permet de comprendre que cet aspect si simple et élémentaire est largement ignoré. Demandez donc à vos collègues ou à vos amis, de résumer en quelques mots la raison d’être de leur entreprise.
 
« Un fabricant de machines à café vous dira en général spontanément que sa raison d’être est de concevoir et produire des machines de qualité et de les distribuer avec des consommables d’exception. Un agent de courtage en matières premières aromatiques pourra dire quant à lui qu’il achète et vend des matières pures et naturelles présentant une qualité olfactive maximale pour satisfaire les besoins de ses clients » avance l’article. Ajoutant tout de suite que ces réponses ne sont pas satisfaisantes, les chercheurs expliquent que « formulées en l’état, ces raisons d’être ne distinguent en rien une entreprise de ses concurrentes actives dans le même domaine. Quoi de plus banal, en effet, pour une entreprise de production de machines à café que de déclarer concevoir, produire et vendre des machines de qualité ? Le deuxième motif, plus fondamental, est qu’en se focalisant sur le « faire », l’entreprise passe à côté de son essence profonde. »
 
Une entreprise peut fonctionner sans faire cet effort de sens. Elle peut proposer un produit ou un service qui correspondent aux attentes des consommateurs mais elle aura du mal à innover. C’est la raison d’être d’une structure qui permet l’engagement des collaborateurs et l’assimilation d’un esprit collectif. Des aspects intimement liés à la RSE, dont l’existence même donne une raison d’être à une entreprise.
 
Lire ici en intégralité l’article de la Harvard Business Review





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche