RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/09/2016

Rive droite, le Conseil de Paris approuve le projet de piétonisation définitive




Le projet a beau déchainer les passions et exciter l’opposition, la Mairie de Paris campe sur ses positions sur la piétonisation des rives droites de la Seine. En cours d’expérimentation avec des conséquences importantes sur le trafic, le Conseil de Paris vient en effet d’approuver la « déclaration de projet de piétonisation définitive ».


DR Photo publiée compte Twitter Anne Hidalgo
DR Photo publiée compte Twitter Anne Hidalgo
La Mairie confirme qu’elle veut que les berges de la rive droite restent définitivement pour les piétons. Les positions sont tellement déterminées par les couleurs politiques que les élus de la majorité n’ont fait que très peu de cas de la levée de boucliers de l’opposition.

« Le Conseil de Paris a approuvé, lundi 26 septembre, la « déclaration de projet de piétonnisation définitive » des berges, un projet porté par la maire de Paris, Anne Hidalgo, avec toutes les voix des partis de gauche (PS-PCF, PRG, PG) et des écologistes. A droite, Les Républicains et l’Union des démocrates indépendants ont voté contre, le MoDem s’est abstenu, lors de débats pugnaces mais courtois dans l’ensemble. Ces berges seront définitivement réservées aux piétons et aux vélos » nous apprend Le Monde .
 
Les jeux sont donc faits, du tunnel des Tuileries dans le 1er arrondissement jusqu’au tunnel Henri IV dans le quatrième, la zone est réservée aux piétons et aux cyclistes. Alors que la préfecture avait pris position pour une expérimentation avant de prendre une décision définitive, le Conseil de Paris a choisi de se positionner plus fermement. « Quelque 43 000 véhicules circulaient chaque jour sur ces berges classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Un arrêté municipal définitif suivra le vote dans quelques semaines. Il doit recevoir l’avis conforme du préfet de police de Paris, qui a voix au chapitre en matière de circulation dans la capitale » ajoute le quotidien.
 
Sur son compte Twitter, la maire de Paris s’est félicité du vote dans un dossier qu’elle a défendu personnellement comme une promesse de campagne à tenir : « Décision historique au #ConseildeParis : la fin d'une autoroute urbaine à Paris et la reconquête de la Seine » a-t-elle écrit sur le réseau social.
 






1.Posté par marine raymond le 27/09/2016 15:27
Bonjour, je me permets d'écrire ce commentaire afin de vous faire corriger une petite coquille en première ligne " Le projet a beau déchainé les passions et exciter l’opposition.... ".
Bonne journée et merci pour votre article !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche