RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/01/2016

Retour sur l'Impact Day organisé par Deloitte avec Guilène Bertin-Perri, Secrétaire générale de la Fondation Deloitte

Roxane Lauley



En octobre dernier, Deloitte a vécu une journée bien particulière sous le signe de la solidarité et de l'action sociale. Les collaborateurs ont été invité à participer à la rénovation d'un hôpital dans le cadre de l'Impact Day. Quelques mois après, nous avons rencontré Guilène Bertin Perri, Secrétaire générale de la Fondation Deloitte qui a organisé l'évènement. L'occasion de faire un bilan...positif!


Nous vous avions interviewé début octobre afin de présenter une initiative portée par la Fondation Deloitte : l’Impact Day. Pourriez-vous nous resituer rapidement ce projet ?

Cette année, Deloitte a souhaité impliquer dès leur entrée ses nouveaux collaborateurs par le biais d’une action concrète, mettant en pratique ses valeurs sur le terrain. Cela fait maintenant 15 ans que Deloitte mène des actions sociétales sur temps de travail. Alors que plus de 1 300 collaborateurs se sont impliqués au fil du temps, cette année le cabinet a jugé le moment opportun pour immerger les 300 nouveaux arrivants. En équipe avec 100 autres associés et employés déjà établis chez Deloitte, l’ensemble de ces collaborateurs a permis le bon déroulement de ce projet. Pour mémoire, cet Impact Day était une journée d’intégration visant à la rénovation de toute une partie de l’hôpital Saint Vincent pour l’association Aurore.

Ce projet est devenu concret le 2 octobre dernier puisque près de 400 collaborateurs ont participé à cette journée. Comment s’est-elle déroulée ?

Avec un temps superbe, une énergie incroyable et des participants enthousiastes ! Tous les participants Deloitte étaient présents comme prévu, en plus des membres de l’association, de son président et du président de Deloitte. Il y avait sur place un véritable engouement. Les quarante équipes réparties sur les 10 000 mètres carrés de l’hôpital ont fourni un travail incroyable et énergique. Chacun s’est approprié l’espace autour du chantier qui lui avait été attribué. Arrivés dans les gravas et la poussière, tous les collaborateurs se sont prêtés au jeu : à la fin de la journée ils étaient fiers du travail accompli.  Cette journée s’est déroulée telle que nous l’avions visualisée, ce qui est déjà une grande victoire puisqu’il est souvent rare que cela se déroule de manière si fluide. Les objectifs fixés en termes de rénovation ont été atteints. Sur 10 000 mètres carrés, 6 000 ont été rénovés car les 4 000 restants, qui avaient été trop sinistrés, se trouvaient hors de notre champ de compétences de nettoyage. Ce travail de l’ensemble des collaborateurs a permis de passer de l’insalubre au salubre : l’Auditorium est ainsi redevenu opérationnel, seules des questions d’aménagement sont encore en suspens. Lorsque l’on compare les photos d’avant avec celles d’après, le changement est indéniable. La seule petite difficulté était d’évaluer le volume de gravas et de poussière mais cela a été solutionné assez rapidement. 
 

Quels retours avec-vous recu des participants ?

Pour les nouveaux collaborateurs Deloitte, l’Impact Day faisait office de deuxième jour dans l’entreprise. Les 100 « anciens » étaient forcément moins déroutés puisque la plupart d’entre eux sont habitués à ce type d’actions sociétales. De manière générale, tous ont apprécié de se rencontrer et d’apprendre à se connaître sous cet angle différent. Cette journée semble donc avoir tenu ses promesses en termes de team building. C’est dans cet esprit que nous avons tenu à mélanger les groupes.

C’est donc fort de ce souvenir que nous leur avons proposé de poursuivre leur engagement grâce à d’autres actions mises en place par la Fondation, comme notre 9ème soirée de parrainage le 2 novembre dernier avec 120 nouveaux parrains pour 83 filleuls issus de Sarcelles et de Cergy. Deloitte cherchant à mener des actions dans la durée, l’implication des collaborateurs joue un rôle capital. C’est toujours dans cette idée de mener des actions pérennes que c’est organisé. L’enchainement de l’Impact Day puis de cette soirée a véritablement contribué à impulser ce cercle vertueux d’application de nos valeurs sur le long terme.  

Avec le recul de ces quelques semaines, comment analysez-vous l’impact de cette journée si spéciale ?

Un Conseil d’administration de la Fondation s’est tenu dans le mois qui a suivi, ce qui a été une occasion de faire le bilan et de revenir sur l’Impact Day. L’engouement autour de cette journée a porté ses fruits puisque nous avons reçu un nouveau bon de commande pour recommencer rapidement des actions du même type.

 La synergie ici s’est opérée à tous les niveaux. Les jeunes intégrés semblaient très motivés pour encadrer à leur tour les futurs collaborateurs. L’idée est désormais de poursuivre cette stratégie d’intégration tout en pensant la régularité de ces initiatives.

Deloitte réitérera donc cette expérience pour les futurs entrants l’an prochain. Le défi de l’Impact Day est de garder cette « fraicheur » et l’authenticité de cette journée unique tout en en pérennisant l’esprit à long terme. Renouveler cette expérience semble tout indiqué à en juger par l’enthousiasme et l’effervescence qu’a généré cette journée, du côté des participants comme de la Direction Générale.

Et après ?

Actuellement, nous sommes déjà dans le « next step ». Continuer de travailler dans la solidarité et la fidélité avec nos différents partenaires est plus que jamais au cœur de notre volonté. Il est important que Deloitte soit présent dans le vivre ensemble de manière durable à l’instar de nos programmes dédiés à l’éducation. Il s’agit de nous positionner en tant qu’acteur œuvrant à rapprocher le monde associatif et le monde de l’Education du monde de l’entreprise. C’est pour ça que le parrainage a une dimension centrale dans ce souci de travail dans la durée.

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche