RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
17/02/2014

Rénovation énergétique, Duflot veut passer de l’incitation à l’obligation




Le ministre de l'Egalité des territoires et du logement Cécile Duflot a déclaré vouloir aller plus loin dans le domaine de la rénovation énergétique. Après le « volet » de l’incitation elle veut aller vers « une obligation de travaux ». Pour ce faire elle estime qu’il est nécessaire qu’une « ingénierie financière soit en place. »


Rénovation énergétique, Duflot veut passer de l’incitation à l’obligation
Le 12 février Cécile Duflot a déclaré vouloir « tracer une voie nouvelle ». Après « le volet majeur et décisif : celui de l’incitation » elle veut désormais « aller vers une obligation des travaux ». Elle nuance vite son propos en expliquant que cette mesure se fera « en prenant en compte les attentes de la filière et sans brusquer les habitants des logements. »
 
Cécile Duflot a rappelé l’objectif du plan gouvernemental de rénovation énergétique qui table sur 500 000 logements par an d’ici à 2017. L’incitation ne saurait suffire pour atteindre durablement cet objectif. Elle a estimé que les difficultés financières et l’absence d’intérêts étaient les deux principaux obstacles à la réussite du plan.
 
La ministre a annoncé la publication du décret d’obligation de rénovation énergétique pour les bâtiments tertiaires, engagement pris par la loi Grenelle. 

En parallèle il faut une « ingénierie financière »

Pour accompagner cette nouvelle étape d’obligation, Cécile Duflot a déclaré qu’il ne fallait pas que « les plus précaires souffrent d’un effet d’éviction à cause des règles trop strictes ». Ainsi, ce risque « nécessite que l’ingénierie financière soit en place », en l’occurrence « des aides encore plus précises et utiles pour les ménages les plus précaires ». Le système de simplification des guichets uniques devrait monter en puissance pour aider les particuliers.
 
Les banques doivent être mises à contribution avec des taux d’emprunt intéressants et sur des durées plus longues. « Pour cela, le fonds de garantie annoncé par le Président de la République sera créé » a-t-elle expliqué.
 
Enfin, Cécile Duflot a décidé du lancement d’une concertation sur les passeports de la rénovation énergétique, sorte d’audit énergétique qui préconise le type de rénovation et les modalités de sa réalisation.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche