RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
09/08/2016

Réchauffement climatique, Anne Hidalgo élue présidente du réseau C40




A Rio de Janeiro, Anne Hidalgo vient d’être élue présidente du Cities 40, un réseau mondial de villes qui vise à lutter contre le réchauffement climatique. Rassemblant quatre-vingt-cinq villes, le C40 choisit pour la première fois une femme à sa présidence.


Compte Twitter Anne Hidalgo
Compte Twitter Anne Hidalgo
Lundi 8 août la mairie de Paris a annoncé que Anne Hidalgo avait été élue à la présidence du plus grand réseau de villes mondiales, le Cities 40. Créé en 2005, le C40 a pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique en s’appuyant sur les plus grandes municipalités du monde. Anne Hidalgo devient ainsi la première femme à présider ce réseau en succédant à Ken Livingstone, le maire de Londres.

Ce réseau pèse considérablement dans la balance puisqu’il rassemble les quatre-vingt-cinq villes les plus influentes pour un total de 650 millions d’habitants de territoires qui créent 25% du PIB mondial. Le siège du réseau est à Londres mais le vote a eu lieu à Rio de Janeiro. Par communiqué, la ville de Paris s’est félicitée de cette décision : « Qu'il s'agisse du défi climatique, de l'inclusion sociale ou de l'accueil des réfugiés, nos villes sont en première ligne et, plus que jamais, nous avons besoin d'unir nos forces », a avancé Anne Hidalgo à Rio, citée par le texte.
 

Retombées de la COP21

« La maire de Paris a pris plusieurs initiatives en faveur du climat ces derniers mois dans la capitale : recours en justice auprès de l'UE pour faire annuler une décision de la Commission européenne d'augmenter les seuils autorisés d'émissions diesel, lettre commune avec le nouveau maire de Londres pour que l'Union européenne adopte « des objectifs contraignants » en matière de pollution de l'air, piétonnisation des voies sur berges, interdiction des voitures polluantes » explique Le Point sur son site internet.

Forte des fruits de la COP21 et de la formidable publicité que l’événement avait engendré dans les milieux de la lutte contre le réchauffement climatique, la maire de Paris avait officialisée sa candidature en avril pour la présidence du réseau et avait reçu de nombreux soutiens.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche