RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/01/2016

RSE, BMW et Dassault Systemes en tête du classement de Corporate Knights




Les entreprises à dimension mondiale, avec plus de deux milliards de dollars de capitalisation boursières, sont classées par Corporate Knights en fonction de leurs engagements en responsabilité sociale et environnementale.


RSE, BMW et Dassault Systemes en tête du classement de Corporate Knights
Créé en 2005, le classement « Global 100 » de Corporate Knights (Chevaliers d’entreprise) classe les entreprises en fonction de leur engagement RSE. « Les agences de notation « classiques », à l’instar de Standards & Poors, utilisent des listes « Global 100 » pour évaluer la rentabilité des entreprises. Corporate Knights reprend la même méthodologie et utilise cette rigueur scientifique, avec d’autres critères que la rentabilité seule » explique le site Consoglobe qui présente les conclusions du classement.

Le classement prend en compte les entreprises mondiales avec plus de deux milliards de dollars de capitalisation boursière, soit un total de 4 353 entreprises. « Les critères de notation sont variés, et recouvrent aussi bien l’environnement que la gestion sociale : la gestion de l’eau, de l’énergie ou des déchets, la rémunération des dirigeants, le pourcentage d’impôts payés ou la performance en matière de sécurité » explique le site internet. Les sociétés dont l’activité principale est la vente de tabac ou d’armes ainsi que celles qui ont payé des amendes pour des infractions environnementales ont été d’emblée exclues du classement.
 

BMW et Dassault System, élèves modèles

En tête du classement c’est BMW qui prend la première place « selon Corporate Knights, elle se distingue par son utilisation durable des ressources (eau, énergie, déchets), sa responsabilité en matière de fiscalité, d’investissements, un faible turn-over des salariés et une rémunération des dirigeants relativement faible » décrypte Consoglobe. Le constructeur est suivi par Dassault Systemes, filiale du groupe éponyme.  La filiale ne construit donc pas d’armes mais vend principalement à d’autres filiales du groupe dont Dassault Aviation et Dasault Défense. Une finesse qui peut surprendre.

Par ailleurs, si le classement est intéressant dans son principe, quelques anomalies attirent l’attention, remarque le site spécialisé. On retrouve en effet, BNP Paribas dans le classement alors que la banque a fait récemment parler d’elle pour des investissements dans le charbon. C’est aussi le cas de Renault qui « s’affiche en 71ème place malgré ses déboires récents sur les tests anti-pollution. »

Retrouver ici en intégralité l’analyse de Consoglobe
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche