RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/12/2015

Pollution sonore : la France très exposée

Sébastien Arnaud



Pollution sonore excessive : un tiers des habitants des grandes villes sont exposés
Les habitants des grandes villes sont de plus en plus exposés aux nuisances sonores
Selon une étude, les bruits des villes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La pollution sonore excessive entraine des effets néfastes sur la santé des habitats des grandes villes, de plus en plus exposés au bruit.
 
Un article en ligne du site www.lci.tf1.fr, explique en quoi cette pollution sonore est dangereuse pour la santé, d’après « une étude menée par Amplifon réalisée dans 47 grandes villes de 11 pays différents. » Cette étude « s'est intéressée à l'impact des bruits du quotidien : ceux des transports publics, de la circulation voire de celui des voisins. »
 

La France très exposée au bruit

L’article explique que « parmi les onze pays étudiés, la France ne fait pas figure de bon élève concernant la pollution sonore. C'est le 3e pays où les habitants des grandes villes sont le plus exposés au bruit, derrière les Etats-Unis et l'Italie. »
 
En effet, « 27 % des Français vivant dans des grandes villes sont exposés à une pollution sonore importante (niveau élevé ou moyen-haut selon l'indice ENPI). Le niveau de pollution sonore, calculé par l'ENPI (Exposure Noise Pollution Index) est jugé élevé si une personne est exposée à plus de neuf types de nuisances sonores pendant plus de huit heures par jour. Il est moyen-haut si cela concerne entre 2 à 9 types de nuisances pendant plus de huit heures. »
 
Ainsi, « parmi les quatre villes françaises étudiées - Paris, Lyon, Marseille et Toulouse - la capitale française se trouve être la plus bruyante. 10% des Parisiens sont soumis à une pollution sonore élevée, contre 8% à Marseille et 3% à Lyon et Toulouse. D'ailleurs Paris est la 2e ville la plus bruyante d'Europe, derrière Naples et avant Londres et Bruxelles. »

L’article précise que « les causes du bruit en ville sont multiples. C'est la circulation routière qui engendre le plus de nuisances sonores (38%), derrière les conversations (33%), les transports publics (28%) et la musique de fond (22%). Autres sources de nuisances sonores : le bruit des enfants, celui des voisins, les sirènes des ambulances ou de la police, le bruit des camions poubelle, les sonneries de téléphones portables... »

Concernant l’impact néfaste du bruit sur la santé, l’article ajoute que « les résultats de l'étude indiquent que les personnes exposées au bruit sont plus susceptibles d'être irritables et de faire face à des sautes d'humeur. Etre soumis à trop de bruit en journée peut aussi causer des insomnies et des troubles du sommeil le soir, mais aussi des maux de tête ou des problèmes de concentration. »

Lire l’intégralité de l’article ici
 

 






1.Posté par Lucien le 23/12/2015 16:44
On sait tous que la pollution est un fléau pour l’environnement, mais pas seulement ! la santé en prend un coup aussi ! et ca fait mal… lisez l’article sur mutuelle-news. fr « Pollution : Quels effets sur notre santé ? »

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche