RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/08/2016

Plaidoyer pour les OGM « bienfaiteurs de l’environnement »




Sur le site libéral Contrepoints, une tribune en faveur des OGM et de leur effet sur l’environnement a été publiée. Un son de cloche original qui a le mérite de créer le débat et de regarder de plus près les arguments de ceux en faveur du développement de ces pratiques agricoles.


ILD
ILD
En matière d’environnement comme d’agriculture, l’idéologie et l’absence de débat sont certainement responsables de beaucoup de maux et d’incompréhensions. C’est dans ce contexte que les arguments des pro OGM doivent aussi être entendus. Sur le site libéral Contrepoints, un article au titre accrocheur « OGM bienfaiteurs de l’environnement » avance une série d’arguments en faveur des OGM.

« Quand on entend parler en mal des plantes génétiquement modifiées, c’est bien souvent le fait d’activistes qui répètent à qui veut l’entendre que ces semences artificielles seraient un désastre environnemental et sanitaire. Bien que toutes les études scientifiques sérieuses concluent depuis longtemps à l’innocuité de ces plantes, trop peu d’attention a été portée aux enjeux environnementaux. Une erreur impardonnable, car l’environnement est une cause bien trop importante pour être abandonnée aux écologistes » affirme l’auteur.

Plus loin, et s’appuyant sur une étude publiée par Graham Brookes et Petef Barfoot, l’auteur explique que les OGM sont une solution privilégiée pour lutter contre les pesticides. D’après les deux auteurs de la recherche entre 1996 et 2013, 550 000 tonnes de pesticides ont été économisés grâce aux plantes rendues plus résistantes parce que modifiées.

L’argument de l’OGM contre le pesticide, s’il est évidemment rejeté par les militants écologistes qui y voit l’utilisation de la peste pour lutter contre le choléra, ne doit pas être balayé du revers d’une main mais discuté point par point. De la même manière, affirmer comme le fait Contrepoints, que les opposants aux OGM s’y oppose « par obscurantisme » ne fait pas avancer le débat ni ne permet d’approcher d’un consensus réaliste. Il serait peut-être temps d’aborder les sujets environnementaux, et notamment dans le domaine de l’agriculture, en fuyant les caricatures systématiques des personnes en désaccord.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche