RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/07/2014

Partenariat entre la RATP et EDF pour des bus 100% électriques




Fin mai, la RATP et EDF ont signé un accord pour intégrer des bus 100% électrique dans la flotte de l’entreprise de transports publics. Ce partenariat est inclus dans les objectifs globaux du transporteur qui vise un réseau de bus complètement vert d’ici 2025.


Creative Commons - Flickr
Creative Commons - Flickr
Par communiqué EDF et la RATP ont annoncé avoir signé un partenariat le 25 juin. Valable pour une durée de trois ans, il aura pour objectif d’intégrer des bus 100% électriques dans la flotte du transporteur. Il devrait s’agir de « bus de grande capacité », c’est à dire de 12 mètres et pouvant contenir jusqu’à 90 personnes.
 
« Cet accord prévoit des essais et des tests sur les différentes chaînes de traction électriques, les batteries, les systèmes de charge (au dépôt, lorsque les bus stationnent, ou en ligne, sur leur parcours) et leurs impacts sur les réseaux électriques » explique le communiqué de l’électricien français. Mais l’aspect économique sera aussi développé par les deux entreprises, « tant au niveau des investissements que des coûts d'exploitation. » La satisfaction des usagers devrait par ailleurs prendre une place centrale dans l’évaluation de la performance de ces moyens de transports écolos.

RATP : 100% vert pour 2025

Le Régie autonome des transports parisiens (RATP), signe cet accord juste après avoir mis en place un programme ambitieux de diminution de ses émissions de CO2. En effet, le transporteur a annoncé vouloir gérer un réseau de bus 100% vert d’ici 2025. Avec notamment des bus électriques mais aussi au gaz naturel. Cet objectif est l’occasion de s’investir « aux côtés des collectivités locales pour mettre en place des modes de transport propres, respectueux de l'environnement et qui correspondent à l'attente des habitants de la région » continue le communiqué.
 
De son côté EDF explique souhaiter « contribuer à la réduction des gaz à effets de serre et accompagner les collectivités dans le développement d'une mobilité décarbonée. » Dans ce domaine, l’électricien affirme « dispose(r) d'une expertise unique sur l'ensemble des applications de la mobilité électrique et en particulier sur l'évaluation de la performance des batteries, des systèmes de charge et du déploiement de ces systèmes électriques aussi bien sur le domaine public que privé. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche