RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/11/2013

Parlement européen, 3,2 milliards pour le projet LIFE




Le programme LIFE, instrument financier de l’UE pour l’action environnementale, a été renouvelé par le Parlement européen jeudi 21 novembre. Il dispose de 3,1 milliards d’euros pour les dossiers climatiques et d’efficacité énergétique, soit 900 millions de plus que l'année précédente.


À la sortie du vote du budget au Parlement européen, Jutta Haug, députée socialiste allemande et rapporteur du texte explique que « LIFE est un instrument financier européen de petite envergure mais extrêmement performant et populaire. Depuis plus de 20 ans, il encourage les investissements dans les projets environnementaux et climatiques, notamment des financements pour Natura 2000, le réseau européen de zones de protection naturelles. C'est pourquoi nous avons voté pour poursuivre et renforcer ce programme. » L’accord négocié de renouvellement et d’augmentation du budget a été validé par 568 voix favorables, 20 opposées et 21 abstentions.

Nouveau budget de 3,1 milliards d’euros

L’ancien budget s’élevait à 2,2 milliards. Il a été relevé à 3,1 milliards ce qui est « moins que ce que le Parlement avait demandé » commente la députée avant d’ajouter que « le programme s'est vu attribuer de nouvelles missions et devra relever de nouveaux défis: un sous-programme distinct pour l'action climatique, les nouveaux "projets intégrés" financés de manière conjointe, et les défis croissants dans le domaine de l'efficacité des ressources. »
 
Les projets financés ne se feront plus sous forme d’allocations nationales à chaque Etat membre mais en fonction d’une appréhension des potentiels et qualités.
 
Des projets intégrés ont été votés par les députés. Il s’agit de mettre en lien le financement de projets avec les défis et législations par ailleurs identifiées par les institutions européennes. Les différents secteurs concernés sont l’eau, les déchets, la qualité de l’air et la protection de la nature. Les élus européens espèrent ainsi donner aux Etats membres les moyens de s’aligner sur la politique environnementale et écologique de l’Union européenne. 

Projets sélectionnés en fonction de leur potentiel

Dans le prochain programme LIFE, les projets seront sélectionnés uniquement sur la base de leur qualité et de leur potentiel pour pouvoir bénéficier d'un financement - une méthode plus transparente que les allocations nationales actuelles où une partie des fonds est attribuée à titre indicatif à chaque État membre. Au lieu de ce système, des mesures de renforcement des capacités ont été introduites pour aider les pays et les régions où peu de projets sont sélectionnés à accroître leur qualité. « J'encourage les pays et régions à saisir cette opportunité - des fonds spécifiques seront disponibles pour aider à la préparation et la mise sur pied d'un projet intégré » conclue la députée européenne.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche