RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
07/08/2017

Parité et diversité, deux sujets qui rencontrent des oppositions dans les entreprises

Sébastien Arnaud



La fuite d’un document circulant en interne de Google signé par un employé et dénonçant la politique en matière de diversité du groupe montre que les décisions liées à la parité et à la diversité peuvent être source de débats. Alors que beaucoup se sont contentés de s’insurger contre la position de l’employé, mieux vaut retenir qu’en entreprise, comme dans une société civile, toutes les sensibilités se fréquentent.


ILD
ILD
Evidemment que tout le monde n’est pas en faveur des principes de parité et de diversité au sein de l’entreprise. Si ces sujets faisaient l’unanimité, il y a bien longtemps que la question aurait été réglée. Il est ainsi d’autant plus surprenant de voir l’étonnement général et les réactions outrées qu’ont provoquées la fuite d’un document circulant à l’intérieur du groupe Google.
Ce texte d’une dizaine de pages a été publié par Gizmodo ce weekend. Il s’agit d’une rhétorique anti lutte contre les discriminations sur le sexe ou les origines. Avec beaucoup de clichés un peu ridicules sur les grandes différences systématiques entre les hommes ou les femmes, ou des accusations de gauchisme sur les politique de diversité, le texte n’a rien de bien original et de mérite pas franchement qu’on s’arrête sur ce qu’il dit.

Tout en comprenant que le contenu puisse choquer, il est pour le moins surprenant de voir que le fait qu’il s’agisse d’un auteur employé de Google fasse autant parler. L’entreprise est un lieu de rencontre de personnes de tous bords et de toutes sensibilités et la question de la diversité ou de la parité ne font pas l’unanimité. Qu’on le déplore ou non, il est essentiel de poser un constat réaliste pour préparer le terrain et accompagner les décisions dans ces domaines d’explications et de favoriser la discussion. Remarquons avec bon sens que si ces sujets faisaient l’unanimité dans la société ou dans le monde du travail, il n’y aurait pas de combat à mener dans le domaine.

La dénonciation outrée de propos jugés inacceptables ne portera aucun fruit alors que les impressions des uns ou des autres dans les limites de la liberté d’expression, peuvent permettre de mettre en place des politiques plus efficaces.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche