RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/08/2014

Météo France parle de « conditions météorologiques très instables » pour août

Jean Camier



Par communiqué Météo France, remarque un niveau de pluviométrie anormalement élevé dans plusieurs régions en ce début de mois d’août. Depuis le 7 août certaines régions ont déjà atteint voire dépassé les niveaux normaux du mois.


Météo France parle de « conditions météorologiques très instables » pour août
Par communiqué, Météo France, rappelle ce que beaucoup de vacanciers ont découvert à leurs dépends : le temps pluvieux est anormal pour ce mois d’août. Pour la première semaine d’août, les précipitations ont été particulièrement importantes dans de nombreuses régions de France. Ainsi, explique l’institut, « une large partie du pays a connu mercredi 6 et jeudi 7 août des conditions météorologiques très instables. De fortes averses se sont produites sur de nombreuses régions, avec à la clef des cumuls de précipitations très élevés par endroits. »

Cumul normal dépassé

Après une semaine seulement depuis le début du mois, certaines régions ont déjà atteint voire même dépassé le cumul normal enregistré habituellement. Il existe cependant de fortes disparités en fonction des régions ou des zones. Parmi les villes citées par le communiqué, on retrouve surtout des villes du Nord ou Nord Ouest : Quimper (Finistère) avec 76 mm ; enregistrés entre le 1er et le 7 août, pour une normale mensuelle de 65 mm ; Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) avec 48mm, pour une normale de 41mm ; Saint-Witz (Val-d'Oise) avec 69 mm, pour une normale de 55 mm ; Paris avec 64 mm, pour une normale de 53 mm Rostrenen (Côtes-d'Armor) avec 63 mm, pour une normale de 58 mm ; Belle-Île (Morbihan) avec 51 mm, pour une normale de 34mm ; Nuaillé-sur-Boutonne (Charente-Maritime) avec 49 mm, pour une normale de 47 mm ; Lusignan (Vienne) avec 55 mm, pour une normale de 51mm.

Certaines de ces villes vivent principalement du tourisme en été et, même s’il est difficile de chiffrer le manque à gagner pour les commerçants, il est certain que des conséquences négatives seront à déplorer.

Jusqu’ici, 2014 a été une année particulièrement pluvieuse dans l’ensemble du pays. A titre d’exemple, à Paris-Montsouris le niveau de pluviométrie est très important, « il s'agit de la 3è période 1er juin - 7 août la plus arrosée, juste derrière 1936 et surtout 2001 où l'on avait recueilli 267,6 mm entre ces 2 dates » précise Météo France.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche