RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/11/2013

Les tournées environnement, outil de veille autour des centrales nucléaires




Le site spécialisé lenergeek.com consacre un article aux tournées environnementales. Celles-ci consistent à déployer des chimistes chaque jour autour des centrales nucléaires pour s’assurer de l’absence de rejets radioactifs.


DR RNM
DR RNM
Dans un article daté du 25 novembre, le site spécialisé lenergeek.com revient sur les tournées environnement. Cette démarche consiste à déployer des chimistes de la société EDF autour des centrales nucléaires. Chaque jour, les scientifiques prélèvent et analysent des échantillons de matières organiques, d’eau et d’air dans les zones qui touchent directement les usines. « Tous les mois, les chimistes analysent le lait des vaches qui paissent autour de sites nucléaires, le lait étant un produit très sensible aux variation de l’environnement et donc un excellent révélateur d’anormalité » explique le site internet.

Laboratoires EDF et IRSN

Grâce à du matériel à la pointe, les chimistes effectuent chaque année entre 15 000 et 20 000 mesures par site. Les mesures sont effectuées sur 171 types d’échantillons différents dont 137 espèces animales et végétales. Les échantillons sont ensuite envoyés dans des laboratoires pour être analysés par des employés d’EDF. L’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) analyse également les échantillons pour assurer une plus grande fiabilité des résultats.

Les données collectées par les équipes de chimistes sont ensuite transmises à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Les résultats sont ensuite publiés sur le site du Réseau national de mesure de radioactivité de l’environnement (RNM) développé conjointement par l’ASN et l’IRSN. En 2013, 28 000 personnes ont visité le site.

Ainsi, la démarche répond à deux objectifs centraux dans le dossier du nucléaire : sécurité et transparence.

Données comparatives

Avant la construction d’une centrale nucléaire, des prélèvements sont effectués pour établir une base de donnée « normale » des zones environnantes. Les échantillons analysés sont par la suite comparés aux initiaux pour établir les effets directement liés au fonctionnement des centrales nucléaires.

C’est ensuite au Réseau national de mesure de radioactivité d’établir s’il existe un risque. Les taux de radiation sont fixés par décrets en accord avec les taux établis par les conventions internationales.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche