RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/06/2014

Les militants écologistes se lancent dans le « jeûne pour le climat »




Pour préparer la conférence de Paris sur le climat, des militants écologistes ont lancé une initiative étonnante puisqu’ils proposent une journée de jeûne par mois. La France vient de rejoindre cette initiative déjà pratiquée dans une trentaine de pays. Elle rassemble croyants et athées pour soit prier pour l’environnement soit dénoncer la société de consommation.


C’est une initiative qui surprend. On connaissait les grèves de la faim, les manifestations, sit-in ou les actions chocs comme les enchainements mais c’est la première fois qu’un « jeûne pour le climat » est organisé.
 
Née à Varsovie lors du sommet en 2013, cette initiative internationale est déjà appliquée dans une trentaine de pays. Un jour par mois jusqu’à la conférence de Paris en décembre, des militants se privent pour le climat. La France rejoindra ce mouvement le 1er juillet.

Prière ou dénonciation

Le jeûne, comme prière du corps ou ascétisme pour se concentrer sur sa spiritualité, est une pratique religieuse qui concerne toutes les religions. La maitrise de ses envies pendant des périodes délimitées est vue par les croyants tant comme la démonstration d’une soumission au divin que comme un renoncement à ce qui est accessoire.
 
Chez les musulmans, le ramadan est un des piliers de la spiritualité. Les catholiques sont eux invités régulièrement à se priver du surplus pendant le carême, le jeûne eucharistique ou les journées de prières particulières indiquées par Rome. Les juifs aussi placent au centre de leur spiritualité le jeûne comme une privation purificatrice et vertueuse. Enfin, les spiritualités orientales, tel que le bouddhisme, peuvent aussi donner du sens à ces périodes de retenue pour favoriser la méditation ou l’ascétisme.
 
L’idée a été lancée par le Philippin Yeb Saño qui a jeûné pendant treize jours après le passage du typhon dans son pays. Ce militant est venu en France pour lancer son initiative. Selon lui «jeûner pour le climat est une idée dont l’heure est venue. Rien ne peut arrêter l’indignation et la légitime colère des peuples du monde contre l’injustice climatique. Rien ne peut arrêter les ferventes prières des communautés en France et dans le monde entier » lit-on dans les colonnes de Libération.
 
L’initiative a été favorablement accueillie par les croyants français mais aussi par des associations écologistes laïques. Yeb Saño espère que le mouvement sera aussi soutenu par des personnes athées qui dénonceront simplement la société de consommation en montrant que se limiter peut avoir du sens.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche