RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/06/2014

Le Surf Citoyen, une vision proactive de la défense de l’environnement




En Midi-Pyrénées une association d'encadrement de voyages, CAP jeunes, organise des séjours Surf Citoyen. Le principe est de mêler la pratique de ce sport de glisse, la vie en collectivité et le respect de l’environnement.


Creative Commons
Creative Commons
Le site Ladepeche.fr, publie un article qui présente les séjours Surf Citoyen qui sont organisés dans le département Midi-Pyrénées. C’est l’association spécialisée dans l’organisation de voyages pour les mineurs de 7 à 18 ans, CAP jeunes qui a lancé ce projet. Depuis 2011, les jeunes adhérents de l’association et animateurs travaillent sur ce projet qui doit permettre d’ajouter au plaisir de pratiquer le surf un engagement en faveur de l’environnement. « Les 14 jeunes et les 2 animateurs ont participé à quatre séances de Surf (Tarnos, Cap Breton & Hendaye), à deux séances de sensibilisation au respect de l'environnement (plages de Labenne et Cap Breton), à la création d'un scénario pour un futur court-métrage (prises de vues) et à diverses activités ludiques » explique Ladepeche.fr.
 
« Un séjour Surf Citoyen est un séjour de vacances élaboré autour de 3 axes : la pratique du Surf, le respect de l'environnement et la vie en collectivité. Le projet particulier de ce séjour était l'accès à l'autonomie » détaille l’article.

Surf et environnement

S’il est évident que le tourisme et le sport passent après la santé ou la conservation du patrimoine naturel, il n’en demeure pas moins que ces pratiques, aux retombées économiques importantes, sont un excellent moyen de sensibilisation. De fait, la passion pour des sports qui se pratiquent dans la nature est un vecteur d’intérêt pour les questions environnementales. En effet, qui mieux qu’un promeneur, grimpeur ou surfeur peut réaliser que la propreté et l’entretien des sites sont cruciaux ?
 
Dans ce cadre, les organisations et associations de surfeurs peuvent jouer un rôle dans la préservation du littoral. À ce titre, la Fédération française de surf a lancé en 2011 un bâtiment sur la plage de Hossegor. À l’époque les initiateurs du projet expliquaient que la structure avait « pour vocation d’éduquer les pratiquants à l’environnement et au développement durable ; deux sujets chers aux surfeurs et à la population landaise. »
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche