RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/11/2013

Le Barreau de Paris, premier ordre évalué en RSE

Jean Camier



Le Barreau de Paris a obtenu le niveau « progression » de l’évaluation RSE de AFNOR Certification. Il a été évalué d’après le modèle AFAQ 26000 et devient ainsi le premier ordre à engager une démarche RSE.


Le Barreau de Paris, premier ordre évalué en RSE

Le Barreau de Paris, premier ordre évalué en RSE

« Avec cette évaluation réalisée par AFNOR Certification, l’Ordre démontre son engagement et consolide les nombreuses actions initiées de longue date et inscrites dans le projet de responsabilité sociétale lancé en 2011 « pour un Ordre partenaire, responsable et durable. » » explique l’Ordre sur son site internet.

L’évaluation du groupe international AFNOR Certification a délivré au Barreau le niveau « progression ». L’analyse a été effectuée selon le modèle AFAQ 26000, basé sur les principes de la norme internationale RSE ISO 26000. La norme prévoit la prise en compte de la capacité des organisations à mettre en place des pratiques en faveur du développement durable.

Ethique, déontologie et solidarité

Par cette évaluation, les représentants du Barreau de Paris veulent montrer que les valeurs RSE sont aussi au centre de la profession. En devenant le premier ordre à évaluer sa responsabilité sociale, les avocats espèrent également élargir le cercle traditionnel d’évaluation RSE.

Sur le plan local et international, l’Ordre s’est engagé dans des démarches éthiques et déontologiques dont l’adhésion au Pacte mondial des Nations Unies en faveur des droits de l’Homme.

Ce sont surtout les actions sociales qui sont mises en avant par le Barreau pour démontrer sa démarche. La place du dialogue et de la négociation équitable est centrale dans l’évaluation. Etat de fait qui s’explique par les spécificités d’un ordre professionnel par rapport à une entreprise classique.

Les partenariats tissés au nom du Barreau de Paris avec des associations ou des participations bénévoles d’avocats inscrits ont encouragé AFNOR Certification à reconnaître les efforts effectués. Parmi les démarches solidaires, l’initiative « Bus Barreau de Paris Solidarité », qui a pour but de rendre accessible le droit d’être défendu aux personnes aux ressources limitées, a été saluée.

Développement durable

L’activité du Barreau et des ses inscrits ne constituent pas a priori un facteur important d’émissions de gaz à effet de serre. L’Ordre a cependant commandé un Bilan Carbone de ses activités et s’est engagé à réduire de 6% l’émission de ce type de gaz.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche