RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/06/2014

La filière bio continue à progresser en France




Avec une progression de 9% en 2013, près de la moitié des Français consomment des produits bio au moins une fois par mois. Les résultats publiés par le 11ème baromètre Agence Bio/CSA.Ce montrent que les consommateurs sont de plus en plus intéressés par l’origine des produits.


Creative Commons
Creative Commons
Depuis 1999, les produits biologiques connaissent une croissance importante. Entre 2007 et 2012, le marché aurait même doublé d’après l’Agence bio. En 2013, la croissance a été plus faible que les années précédentes avec une augmentation de 9%.

Le site Actu-environnement montre cependant que les évolutions varient selon les produits ou circuits de distribution. Ainsi, « De 2012 à 2013, les taux de croissance les plus élevés en chiffre d'affaires ont été enregistrés par la vente directe (+17,2%), les artisans-commerçants (+14,5%) et les magasins spécialisés organisés en réseau (+12,4%). Les magasins bio indépendants ont connu une baisse de -2,3%. Quant aux grandes surfaces, elles ont connu une hausse inférieure à la moyenne générale (+6,5%) mais elle détiennent toujours la part de marché la plus importante (46,4%) »

Première conséquence de cette popularité croissante, il y a plus de 26 000 producteurs en France. Pour 2013, le marché des produits biologiques est estimé à 4,56 milliards d’euros.
Le secteur bio devrait continuer à gagner du terrain malgré les fortes augmentations de prix. En 2013 déjà, les prix des fruits et légumes, de la viande et des produits de la mer ont augmenté de 3 à 7%.

Intérêt croissant sur l’origine

La tendance générale de croissance du secteur bio s’explique largement par l’évolution des comportements des consommateurs. 58% d’entre eux affirment faire attention à l’origine des produits et 50% surveillent les modes de production. Chaque année, les sondages montrent que de plus en plus de Français prennent en compte de l’origine des produits alimentaires lors de leurs achats.

« Face à ce souci de l'origine des produits et aux perspectives de croissance, la question de l'offre se pose. Les chiffres des surfaces certifiées bio sont rassurants. Ces dernières ont en effet augmenté de 9% entre 2012 et 2013, représentant environ 1,1 million d'hectares » explique Actu-environnement.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche