RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/12/2016

La Vendée va tester le premier test mondial de route solaire sur deux structures

Sébastien Arnaud



Le département de la Vendée a été choisi par la société Colas pour tester en grandeur nature le premier chantier mondial de route solaire. Un parking et un échangeur vont permettre d’expérimenter ce nouveau procédé. Le projet est audacieux avec pour le parking la possibilité d’alimenter en énergie solaire une borne de recharge de véhicules électriques.


DR
DR
C’est finalement en Vendée que le groupe Colas a décidé de tester son programme Wattway. Le concept de « route solaire » va donc être expérimenté en grandeur nature sur un échangeur routier et un parking. « Le Conseil départemental de la Vendée a souhaité participer à l'expérimentation de cette innovation en mettant à disposition deux sites départementaux très fréquentés pour des tests « grandeur nature » : Le parking du Vendéspace (plus de 170 000 visiteurs par an) ; l'échangeur de Bellevigny, près du collège Antoine de Saint-Exupéry. Situé sur la RD 763, il s'agit de l'un des axes les plus fréquentés du département avec plus de 20 000 véhicules par jour » annonce le communiqué de Colas.

Une révolution des structures voltaïques

L’objectif est de révolutionner les pratiques de productions d’électricité en installant des structures solaires dans ces endroits très fréquentés. Dans ce cas précis, les ingénieurs espèrent réussir à atteindre une production annuelle de 5 200 kWh pour les 50 m2 de dalles photovoltaïques de l’échangeur. « Une partie de l'électricité produite par Wattway alimente un panneau d'information dynamique fourni par le SyDEV, l'autre est destinée au réseau de distribution d'électricité, géré par Enedis » explique le texte de la société de construction.
 
Pour ce qui est du parking, l’objectif est de produire suffisamment d’électricité pour gérer en autonomie une borne de recharge de véhicules électriques. « L'expérimentation de Wattway est une action emblématique du plan « Vendée Energies Nouvelles », mis en oeuvre par le Département. Il vise à ce que 50 % de l'énergie électrique consommée en Vendée soit produite de manière renouvelable à partir de 2025 contre 10 % aujourd'hui » conclue le texte.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche