RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
20/06/2017

La RSE, c’est aussi la garantie d’investir sur le long terme




Une société qui développe une politique RSE cohérente et générale tout en générant des bénéfices devrait donner confiance aux investisseurs. L’engagement durable dans tous les domaines et gage de stabilité et donc de gains sur le long terme. Des observations que souligne très justement le site e-rse.net dans un article sur le lien entre RSE et « stratégie de gaines de long terme ».


ILD
ILD
Le véritable risque pour un investisseur n’est pas là où l’on pense. Les pratiques dans le milieu de la finance sont parfois déroutantes quand elles se résument à une approche unique de l’investissement et des retours sur celui-ci. Les mauvaises surprises, les crises, les imprévus ou les erreurs d’anticipation sont les ennemis principaux des investisseurs qui peuvent tout perdre. Chercher des moyens pour limiter les risques et faire des placements sur le long terme est donc une approche plus que légitime. Ici, la RSE peut apporter beaucoup.

La question est abordée avec beaucoup de justesse par le site spécialisé e-RSE.net qui explique que « de plus en plus, les investisseurs s’intéressent à ces questions. De plus en plus, ils intègrent à leurs portefeuilles d’investissement des critères comme l’impact environnemental, ou l’intérêt social. Et désormais, une majorité d’investisseurs financiers estiment que l’intégration de ces critères dans leurs choix d’investissement est non seulement une préoccupation éthique et morale, mais aussi et surtout une question de performance de long terme. »

C’est un fait, le développement des activités en prenant compte de la durabilité, de l’équilibre interne et externe de l’entreprise et de l’environnement est un gage de stabilité fabuleux. Les risques de troubles et d’imprévus sont mathématiquement diminués. Le législateur (qui peut promulguer une loi réglementant les activités ou leurs effets sur l’environnement), les syndicats ou représentants du personnel (qui peuvent décréter un mouvement social) auront peu d’emprise si l’entreprise a déjà mis en place un modèle qui prend en compte son impact en général. Un constat que pose e-RSE.net en s’appuyant sur des études sérieuses : « 62% des investisseurs estiment qu’intégrer les critères RSE dans sa stratégie d’investissement est un moyen de mettre en place une stratégie d’investissement de long terme performante. Avec les différentes crises et bulles financières, il y a sans doute une prise de conscience que pour réussir des gains de long terme, intégrer des critères sociaux, environnementaux en plus du critère financier est la voie à suivre. »

Lire en intégralité l’article de e-rse.net





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche