RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/11/2013

La Nuit de la RSE récompense Eurotunnel




La RSE française a son événement officiel. Le 28 octobre s’est tenue la première édition de la Nuit de l’Entreprise Solidaire et responsable. Eurotunnel a remporté le premier prix devant Nespresso France et Agrica.


Les réflexions autour de la Responsabilité sociale des entreprises continuent à s’imposer comme les problématiques majeures de l’évolution du monde du travail. Les plus grands groupes s’engagent dans ce sens, les PME et TPE sont encouragées par les collectivités à développer une expertise RSE et des travaux universitaires pointus viennent encadrer ces démarches.

« Plus l’entreprise est performante et rentable et plus elle doit se préoccuper de son environnement, de ses salariés, ses fournisseurs, et ses consommateurs… Cette démarche responsable porte un nom : la RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise). En quelques années, la RSE s’est imposée dans le monde entier auprès de tous les acteurs économiques, sociaux et gouvernementaux. Il manquait un événement pour comprendre ces enjeux et valoriser les plus belles initiatives » expliquent les organisateurs des Nuits de l’Entreprise Solidaire et responsable. La première édition de cette grande soirée s’est tenue le 28 octobre au Casino de Paris en présence du ministre délégué auprès de l’Economie et des finances, plus précisément chargé de « l’économie sociale et solidaire de la consommation ».

Pour cette première édition, le Groupe Eurotunnel a obtenu le premier prix, suivi de Nespresso France et Agrica.

Le Groupe Eurotunnel champion de la RSE

C’est le Groupe Eurotunnel qui a été récompensé pour la mise en place de la « meilleure politique RSE d’un grand groupe ». 

Les membres du jury ont salué l’engagement d’Eurotunnel depuis sa création en faveur de « développement durable » et d’une « croissance responsable ». Symbole de la philosophie de l’entreprise, la construction du tunnel sous la Manche a démontré la capacité du groupe à réaliser ses objectifs en combinant les performances économiques et technologiques aux concepts d’éco-responsabilité. En effet, les transports sous la Manche ne posent aucun problème sur l’écosystème marin ou l’environnement. De plus, entre 2006 et 2011, l’entreprise a réussi à diminuer de 55% son empreinte carbone et ses émissions de gaz à effets de serre et projette de continuer dans ce sens avec une diminution de 3% par an.

La Nuit de la RSE a également souligné l’engagement social du groupe qui est responsable de la création de 8 500 emplois en 20 ans et est signataire d’un partenariat avec le réseau de l’Association des Paralysés de France (APF). 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche