RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/12/2016

La France meilleure en qualité de nourriture qu'en RSE




D’après une étude comparative des systèmes alimentaires dans le monde, la France est en tête en termes de lutte contre le gaspillage alimentaire et la qualité des aliments consommés. Une enquête qui montre par ailleurs que les entreprises alimentaires sont peu engagées dans des démarches RSE.


ILD
ILD
En qualité de nourriture la France conserve son prestige. C’est ce que semble démontrer l’étude entreprise par « The Economist Intelligence Unit » et le « Barilla Center for food and nutrition ». D’après ce travail, dont le site spécialisé Consoglobe se fait l’écho, la France est en première position pour la lutte contre le gaspillage alimentaire et la qualité des aliments consommés. Pour le dernier critère de santé nutritionnelles des populations, la France est aussi parmi les pays les mieux classés. En moyenne, la France est donc en première place devant le Japon et le Canada. Qui a dit que la malédiction de la malbouffe avait contaminé le pays de la gastronomie ?

« Il y a plus d’un an, Ségolène Royal, la Ministre de l’Écologie et du Développement durable, avait mis un coup de pression aux grandes enseignes de la distribution concernant les pertes alimentaires. Depuis, leurs efforts semblent avoir porté leurs fruits, puisque la France obtient un score de 80,25 sur 100 pour ce critère, et se place ainsi devant l’Australie et l’Afrique du Sud. La France dispose désormais d’un cadre réglementaire plus rigoureux en matière de gaspillage alimentaire, notamment grâce à sa nouvelle loi votée en février dernier, dont le but est de sanctionner les supermarchés qui jettent encore des produits consommables » rappelle le site Consoglobe.

C’est en RSE que le bât blesse

L’étude affirme que les entreprises françaises ont fait des efforts satisfaisants sur la qualité nutritionnelle des aliments commercialisés. Avec toujours moins de sucre, moins de gras et plus de vitamines les Français mangent mieux que les autres pays étudiés.
 
Tout n’est pas rose pour autant, souligne Le Figaro  : « Son talon d'Achille: le volet agricole de l'étude. La France a des lacunes sur la durabilité de son agriculture, domaine dans lequel elle pointe en 11e position, loin derrière le trio de tête allemand, canadien et japonais. Trois points faibles émergent: le niveau élevé des subventions à ses producteurs agricoles, l'impact de la nourriture animale et des biocarburants sur les sols, et sa biodiversité. »
 
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche