RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/09/2016

L'air irrespirable de l'Inde et de la Chine





« Le dernier rapport de l'OMS concernant la pollution de l'air dans les villes est accablant » explique un article en ligne du site Easy Voyage, qui ajoute que « neuf citadins sur dix vivent dans un environnement dont la qualité de l'air est dégradée au point que le simple fait de respirer comporte des risques. L'Asie et le Moyen-Orient sont tout particulièrement touchés. »

Les conséquences de la pollution des villes « sont un désastre pour la santé mondiale. L'OMS ne cesse de mettre en garde l'opinion publique et de solliciter les gouvernements pour qu'ils prennent des mesures radicales », ajoute l’article.

'La pollution de l'air représente un risque environnemental majeur pour la santé car « en diminuant les niveaux de pollution atmosphérique, les pays peuvent réduire la charge de morbidité imputable aux accidents vasculaires cérébraux, aux cardiopathies, au cancer du poumon et aux affections respiratoires, chroniques ou aiguës, y compris l'asthme.' »
 

Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Ainsi, « la Chine est particulièrement touchée : passer une journée à Pékin équivaut à un paquet de cigarettes fumées. Le pays entier est en alerte sanitaire permanente : le développement anarchique des industries, le nombre de véhicules, les fumées toxiques et la pollution des eaux ont engendré une multitude de maladies respiratoires et de décès. »

Les villes chinoises se retrouvent régulièrement « enveloppées d'un 'smog', sorte de brouillard polluant, ce qui a même poussé une entreprise à commercialiser des bouteilles d'air frais du Canada ! 

Quant à l'Inde, elle est également visée par cette forte pollution : « New Delhi, capitale la plus polluée du monde, a interdit les voitures récentes fonctionnant au diesel, supprimé des milliers de taxis et organisé la circulation alternée des automobiles. »
La pollution de l'air « tue 3,3 millions de personnes par an et les risques augmentent : + 8 % sur les cinq dernières années. »


Lire l’intégralité de l’article d’Easy Voyage ici.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche