RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/06/2017

L’acteur Adrian Grenier, ambassadeur de l’ONU pour l’environnement




Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) vient d’annoncer la nomination de l’acteur américain Adrian Grenier en tant qu’Ambassadeur de bonne volonté de l’ONU environnement. Il aura notamment pour mission de défendre la réduction du plastique à usage unique et la protection des espèces marines.


L’acteur Adrian Grenier, ambassadeur de l’ONU pour l’environnement
Moins connu que Leonardo DiCaprio mais tout aussi engagé pour l’environnement. L’acteur américain Adrien Grenier, connu surtout pour son rôle principal dans la série « Entourage » de HBO vient d’être nommé ambassadeur de bonne volonté de l’ONU pour l’environnement. « En tant qu'Ambassadeur de bonne volonté, Adrian Grenier plaidera pour la réduction drastique de l'utilisation du plastique à usage unique et pour la protection des espèces marines. Il encouragera également ses fans à faire des choix de consommation réfléchis pour réduire leur empreinte environnementale » annonce le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans un communiqué.
 
Lors de sa désignation qui a eu lieu au sommet du célèbre Empire State Buildings de New York, l’acteur a affirmé qu’il prenait très au sérieux la mission. « Ensemble, nous devons initier une nouvelle ère de compassion et de vigilance par le biais de programmes environnementaux axés sur l'avenir et visant à générer des changements mesurables (…) Je suis personnellement engagé à permettre à la communauté internationale de se rassembler, trouver des solutions aux crises climatiques les plus importantes grâce à des mesures collectives et quotidiennes. »
 
Du côté des Nations Unies, le chef du département environnement, Erik Solheim, s’est aussi montré satisfait : « Je suis ravi de compter Adrian parmi nous (…) Son charisme, son énergie et sa véritable passion pour l'environnement nous inspirer à modifier nos habitudes du "tout-jetable". Il nous rappelle que faire face aux problèmes internationaux de la pollution ou du changement climatique commence par nos décisions de tous les jours, nous avons le pouvoir d'y mettre fin. »*
 
Avant cette nomination officielle d’ambassadeur de bonne volonté, l’acteur a déjà été engagé dans ce domaine avec l’ONU. Il avait participé au lancement des campagnes Océans Propres et de préservation des poissons scie.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche