RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/08/2014

L’UE annonce une baisse des quotas de pêche

Jean Camier



La Commission européenne vient d’annoncer les quotas 2014 de pêche. Dix Etats membres, dont la France, sont concernés parce qu’ils ont déclaré des dépassements des quotas en 2013.


L’UE annonce une baisse des quotas de pêche
Engagée à mener la bataille contre la surpêche, la Commission européenne vient d'annoncer des quotas 2014 à la baisse pour 45 espèces de poissons de l'Atlantique, de la mer du Nord et de la mer Baltique. Ces restrictions concernent dix Etats membres – Belgique, Danemark, Grèce, Espagne, France, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Royaume-Uni – qui ont déclaré avoir dépassé leurs quotas en 2013 » annonce Le Monde.
 
Le problème de la surpêche a été récupéré par l’exécutif européen en 2009 pour réguler les pratiques pour empêcher la raréfaction de certaines espèces de poissons. Grâce à des mesures restrictives le nombre d’infractions aurait diminué de 22%. « L'année dernière, de nombreuses espèces ont été prélevées entre 1,2 et 2,6 fois plus que la quantité autorisée » détaille Le Monde.

Le cas de la Méditerranée

Le quotidien rappelle qu’un rapport de la Commission publié en juin affirmait qu’en Méditerranée « au moins 96 % des stocks de poissons benthiques et au moins 71 % de stocks de poissons pélagiques comme la sardine et l'anchois y sont surexploités. » Ainsi, cette mer est largement plus concerné par les questions de surpêche avec beaucoup de pays qui s’intéressent que très modérément à la gestion des quantités de poissons : « les pays de la Méditerranée, comme l'Italie et la Grèce, ont toujours refusé de se soumettre à des plans de gestion durable de la ressource avec des limites de capture, explique au Monde Javier Lopez, biologiste marin au sein de l'ONG Oceana. Mais au lieu de contrôler les captures, on se contente de contrôler les nombres des bateaux, le nombre des jours de pêche et l'effort de pêche, voir la puissance du moteur du bateau... »
 
Le quotidien de l’après-midi rappelle qu’en mai lors de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée « un accord a été signé entre les Etats riverains. Il prévoit l'adoption dans les prochaines années d'un plan de gestion avec des quotas de captures pour chaque espèce. Reste à savoir s'il sera respecté. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche