RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
11/07/2017

L'Agence de l'eau signe un protocole d'accord avec le Burkina Faso




Une délégation du comité de bassin de l'agence de l'eau du Nakanbé au Burkina Faso, s'est rendue en France, pour assister au comité de bassin Loire-Bretagne et signer un nouveau protocole d'accord avec l'agence de l'eau Loire-Bretagne. La délégation burkinabée, présidée par Halidou Ouedraogo, président du comité de bassin, se rend ce vendredi à Clermont-Ferrand visiter des installations d'assainissement et d'eau potable.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
L'accord de partenariat entre les deux agences de l'eau date de 2010. Il est l'un des premiers partenariats que l'agence a passé avec une autorité de bassin étrangère. L'accord qui vient d'être re-signé porte sur un plan d'actions de 2 ans. Les actions seront prioritairement soutenues dans les domaines de la planification participative, de la préservation de l'environnement et des ressources en eau en lien notamment avec les changements climatiques, de la formation et information dans les domaines de l'environnement des ressources en eau.
Ghislain Kaboré, directeur de l'agence de l'eau du Nakanbé s'est félicité de ce partenariat : «nous sommes entrés rapidement dans la phase opérationnelle de la coopération. Avec l'Office International de l'Eau, qui est notre opérateur technique sur place, nous sommes accompagnés sur de nombreuses actions notamment sur la gestion intégrée des ressources en eau et les actions de planification à l'échelle du bassin». La région du Nakanbé est déjà dans la réalité du changement climatique. Avec de fortes pluies qui peuvent atteindre 1000 mm sur 3 mois puis une forte évaporation, l'agriculture doit adapter ses pratiques pour protéger la ressource en eau.
Le comité de bassin a voté par ailleurs, le projet de révision du Schéma d'aménagement et de gestion des eaux du bassin versant de l'Huisne, qui concerne 155 communes sur les départements de l'Orne, l'Eure-et-Loir et la Sarthe. Les actions porteront sur la lutte contre l'érosion des sols en priorisant les aménagements sur les têtes de bassin pour retenir l'eau dès l'amont du bassin versant, le maintien de l'état ou l'atteinte du bon état des eaux des milieux aquatiques, et l'optimisation de la gestion quantitative de la ressource en eau.
Enfin, Joël Pélicot, président du comité de bassin a rendu hommage à Mauricette Steinfelder, qui quitte la présidence du conseil d'administration au terme de 3 ans de mandat. La nomination de son successeur devrait intervenir prochainement par décret du président de la république.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche