RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
09/08/2017

Incendies en Corse, le ras-le-bol des pompiers

Sébastien Arnaud



Les pompiers de Corse viennent de publier une lettre ouverte aux habitants et aux responsables des incendies sur l’île. Ils s’inquiètent de la multiplication des départs de feu et expriment leur « révolte ». Ils demandent à la population de redoubler de vigilance et de responsabilité alors de fortes rafales de vent sont prévues pour les prochains jours.


ILD
ILD
Trop c’est trop. Des petits gestes irresponsables aux conséquences dramatiques pour la nature et aux dangers pour la population. Les pompiers de Corse passent un été particulièrement rude et sont sollicités quasiment en permanence depuis un mois à cause d’incendies. Une situation difficile et alarmante qui les pousse à publier ue lettre ouverte à la population : « Devant les conditions météorologiques actuelles, tenant compte de la recrudescence des mises à feux dévastatrices de ces derniers jours, les sapeurs-pompiers de la Haute-Corse tiennent à exprimer leur révolte, leur inquiétude et actionnent la sirène pour que chacun entende, mesure, comprenne et agisse.Soumis à une pression constante et interminable, nous vous alertons sur notre écœurement, notre épuisement, notre surexposition humaine et matérielle et pour vous faire prendre conscience que nous sommes en danger. Nous les intervenants, mais également les citoyens, les résidents et les touristes. Nous sommes en danger car même le moindre départ de feu insignifiant peut aujourd’hui prendre des tournures dramatiques, il peut tout détruire et il peut tuer » écrivent-ils d’après des propos rapportés par 20 Minutes.
 
Les pompiers publient cette lettre alors que la météo prévoit de nouvelles rafales de vent dans la semaine et donc des incendies potentiellement destructeurs et mobiles. «  Nous avons besoin de vous. Votre rôle dans la surveillance active et la dissuasion des incendiaires reste irremplaçable, essentiel particulièrement dans une société de citoyens engagés et responsables que nous appelons tous de nos vœux » ajoutent-ils. Un ras-le-bol qui reste porté par un message courtois et positif. Une patience qui les honore. On se rappelle que les pompier de l’Hérault avaient opté pour un ton beaucoup moins optimiste en lançant une campagne médiatique sur les jets de mégots avec ce slogan savoureux : « Ce petit geste qui fait de vous un gros con ».





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche