RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/04/2016

Hautes-Pyrénées : un quartier fortement pollué, les habitants inquiets




A Lannemezan, dans le département des Hautes-Pyrénées, des résidents ne savent plus quoi faire pour échapper à la pollution qui sévit dans leur quartier.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal La Dépêche explique que « depuis qu'ils ont appris la présence de produits polluants dans leur quartier, propriétaires et locataires de la rue Hourquet vivent dans l'incertitude et l'angoisse. »

Car aucune réponse officielle n'est pour l'heure apportée au sujet de causes et de l’ampleur des conséquences de cette pollution. Ainsi, « les propriétaires et les locataires sont directement affectés, mais aussi de nombreux Lannemezanais. »
 

Une méthodologie va être mise en place

L’article explique que « du côté des autorités, Gilbert Manciet, le sous-préfet indique qu'un courrier faisant état de ces pollutions va être transmis aux propriétaires afin que les analyses d'air et des sols nécessaires soient prises en charge par les assurances. »

Par conséquent, « une réunion d'information est aussi prévue la semaine prochaine avec les propriétaires pour faire un point précis de la situation. L'OPH 65 est aux côtés des locataires et suit de près ce dossier. Des analyses complémentaires vont être programmées, comme l'avait stipulé son président Jean Glavany jeudi dernier à la mairie de Lannemezan. »

Par ailleurs, à la mairie, « Bernard Plano prévoit d'aller rencontrer chaque habitant du quartier à son domicile. Le maire de Lannemezan souhaite ‘qu'une méthodologie bien claire soit mise en place pour connaître au plus vite les causes et les impacts des premières analyses’ ».

Un propriétaire, « dont la maison est en construction et qui compte s'installer en 2017 dans le quartier », assure : « Nous espérons que tout va rentrer dans l'ordre et que la cause de ces pollutions va être trouvée rapidement. »

Une famille du quartier, la famille Carrié, « résume le sentiment de bien des résidents du quartier du Hourquet. » L’article précise qu’elle se compose « des parents, David et Audrey et de six enfants âgés de 7 mois à 12 ans. »

Le père de famille explique : « Il n'est pas question de partir. Nous sommes perturbés par cette éventualité. On a besoin d'être rassurés. »

Lire l’intégralité de l’article de La Dépêche ici.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche