RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
07/07/2014

Grêle, importants dégâts matériels et quelques blessés




L’alerte tempêtes et grêles a été levée dimanche soir pour les départements du Sud-Ouest et du grand Est. D’importants dégâts matériels ont été enregistrés et quelques blessés reportés mais aucun mort n’est à déplorer.


 D’importantes averses de grêles, des vents violents et pluies diluviennes ont été enregistrées sur la grande partie Est du pays et le Sud-Ouest. « L'Alsace et la Lorraine ont été particulièrement touchées en soirée. Dans les régions de Longwy, de Phalsbourg et de Colmar, le vent a soufflé très fort, jusqu'à 100 km/h au passage des orages. Quelques branches sont tombées sur les routes, entraînant quelques difficultés de circulation et l'intervention des pompiers pour réparer des toitures endommagées. Plus au sud, de forts orages se sont produits en Auvergne et en Bourgogne où on a relevé entre 60 et 70mm de pluies localement, soit l'équivalent de trois semaines de précipitations en 24h » lit-on sur le site de La chaîne météo.

Dégâts et blessés

Les inondations et les fortes rafales de vent ont fait des dégâts matériels parfois importants. Dans la région de Pau, la pluie a provoqué des inondations avec notamment l’intervention des pompiers pour « évacuer des caves inondées ».

Mais ce sont surtout les chutes de grêles qui posent le plus de problèmes. « En Languedoc Roussillon, des chutes de grêle ont occasionné quelques dégâts. Par endroit, le tapis de grêlon atteignait de 2 à 5cm au sol. D’autres chutes de grêle se sont produites en Bourgogne, ravageant quelques hectares de vignes » continue le site. Ajoutant que ce weekend elles ont été « moins destructrices que celles survenues le week-end précédent qui avaient ravagé des centaines d'hectares de vignobles prestigieux. »

Quelques légers blessés ont été enregistrés par les pompiers qui ont multiplié les interventions. Le bilan est donc plus positif que lors de l’alerte précédente où « un homme de 84 ans avait trouvé la mort à Ostabat, dans les Pyrénées-Atlantiques, emporté alors qu'il était au volant de son véhicule, surpris par une brusque montée des eaux » rappelle Le Parisien/Aujourd’hui en France.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche