RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/06/2016

Green Habitat : comment construire des maisons à partir de conteneurs

Sébastien Arnaud



Transformer des conteneurs maritimes en habitat ? C'est le projet fou et éco-responsable de l’entreprise Green Habitat qui lancera dans quelques mois son usine de production.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du site www.lamontagne.fr explique qu’ André Charrieras, un entrepreneur, a décidé de « monter une usine de fabrication de maisons à partir de conteneurs maritimes à l’ouest de Brive. »

En effet, « après un an d’étude, le projet porté par la SAS Green Habitat est quasiment prêt à entrer dans sa phase opérationnelle. » Il assure : « C’est 5.500 m2 d’usine où sont installées deux chaînes de production. »

Le projet de cet entrepreneur est de « réhabiliter des conteneurs maritimes pour en faire des maisons individuelles prêtes à poser. »
Sébastien Zentil, responsable de production, explique : « La découpe, l’isolation, la structure, l’aménagement, la peinture, l’électricité… tout se fait en usine. Ce qui permet de rationaliser les coûts, de ne pas être soumis aux intempéries. Nous souhaitons pouvoir travailler sur une vingtaine de conteneurs en même temps. »
 

Un projet éco-responsable

L’article souligne que les conteneurs maritimes sont « découpés, reconditionnés, traités, isolés, peints » et sont ensuite « assemblés selon des plans précis sur le terrain de l’acheteur. »

André Charrieras constate : « Quand on arrive le lundi pour la pose, on peut emménager le samedi. »
Ainsi, « plusieurs types de maison sont proposés : deux, trois, quatre chambres et plus. De plain-pied ou avec un étage. Elles sont équipées de panneaux solaires. »

Sébastien Zentil précise : « Elles doivent consommer l’énergie qu’elles produisent. » André Charierras ajoute : « Le coût de construction est moindre que pour une maison neuve traditionnelle. Ce qui permet aux clients de se rapprocher des villes où le foncier est plus cher. Nous visons notamment les primo-accédants à la propriété », avant d’affirmer : « Ce qui est cher, c’est le transport ».

En outre, « l’entreprise se propose aussi d’accompagner ses clients, de la recherche du terrain à la conception, en passant par le financement. » 

Le président de Green Habitat assure : « Nous avons dix demandes de maisons à Limoges et deux à Brive pour l’instant. Nous avons un concurrent en Bretagne qui est submergé de commandes ».

Lire l’intégralité de l’article de www.lamontagne.fr ici
 

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche