RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/09/2013

General Mills : une politique de RSE orientée vers l'Afrique




La mobilisation sociale et environnementale des entreprises est une notion importante pour la plupart des grandes enseignes du moment. La multinationale General Mills, un des plus grands acteurs de l'industrie agroalimentaire, demeure depuis bien longtemps consciente des enjeux majeurs de la RSE. Au cœur de toute la stratégie de cette entreprise à taille humaine, la responsabilité sociale et environnementale est à la base même de ses activités. Des produits de qualité, un personnel fréquemment sensibilisé aux questions sociales et surtout des actions orientées pour la préservation de l'environnement concrétisent la valeur de RSE chez General Mills. Afin d'œuvrer encore un peu plus dans cette voie, la multinationale s'est même investie en Afrique dans le cadre d'un vaste projet. Partner in Food Solutions voit ainsi le jour, pour développer le secteur agricole sur le continent africain afin de lutter contre la famine.


Paysage de Zambie - Crédit photo : Mehmet Karatay
Paysage de Zambie - Crédit photo : Mehmet Karatay

La RSE, un engagement de tous les jours chez General Mills

General Mills est un des leaders mondiaux de l'industrie agroalimentaire. Présent au niveau de 100 pays sur les 6 continents, la centaine de marques développées par le groupe occupe les premières places sur ces nombreux marchés. Depuis sa création en 1866, le groupe s'est agrandi jusqu'à devenir aujourd'hui le sixième acteur mondial de l'agroalimentaire. Près de 35 000 employés travaillent aujourd'hui pour General Mills, et un chiffre d'affaires de plus d'une dizaine de milliards d'euros se dégage annuellement de ses activités. Ce groupe prospère ne s'est pas focalisé sur ses profits, mais fabrique des produits en concrétisant un de ses slogans « Nourishing lives ».

À travers ce concept qui lui tient à cœur, General Mills tient à jouer sur l'innovation afin de produire pour donner un autre sens à ses activités : celui de nourrir la vie. Rendre la vie plus facile, plus riche et surtout plus saine est la principale ligne de conduite de l'entreprise, non seulement pour sa fidèle clientèle, mais également pour ses salariés et ses collaborateurs. Pour ce faire, les produits fabriqués par l'industriel sont sains et de qualité. La stratégie globale de General Mills prend en considération la responsabilité sociale et environnementale, grâce à la sensibilisation des employés sur de nombreux projets au niveau de toutes les communautés.

Orientation de la RSE vers l'Afrique, en partenariat avec des acteurs de poids

Pour General Mills, la RSE ne s'arrête cependant pas à la mobilisation de ses salariés sur des projets locaux ainsi qu'à la mise en place d'une chaîne de production soucieuse de l'environnement. Le président du groupe s'est ainsi attelé à engager son entreprise vers un dessein encore plus noble : celui d'apporter une expertise précieuse et enrichissante à des milliers de producteurs agricoles exerçant en Afrique. L'énorme potentiel du continent africain en termes d'agriculture n'est plus à démontrer. Pourtant, cette réalité contraste malheureusement avec le quotidien de nombreuses familles locales, touchées aujourd'hui encore par la famine ou la malnutrition. Fort de ce constat, le groupe industriel a mobilisé ses pairs en vue de lancer une importante opération destinée à appuyer les agriculteurs africains.

Globalement, la démarche consiste en un transfert de compétences entre les experts chevronnés de ces groupes industriels et les producteurs africains. Dans ce cadre, General Mills s'associe avec les groupes américain et néerlandais Cargill et DSM pour la constitution de l'organisation à but non lucratif PFS, pour Partners in Food Solutions. Afin de réaliser ses  objectifs, une première étape du projet consiste à collaborer avec une quinzaine d'acteurs du monde agricole en Zambie, au Kenya, au Malawi et en Tanzanie. Des retombées sur 60 000 agriculteurs sont attendues après cette phase. Parmi les ambitions avouées de PFS au cours des cinq prochaines années, on peut noter celle de réussir à s'approcher de 200 grands producteurs au niveau de 14 pays africains, soit par ricochet, de près d'un million de petits agriculteurs.

Une initiative appuyée par différents organismes

Les mots utilisés par le président de General Mills pour évoquer la respectueuse mission de PFS sont clairs. Ce partenariat n'est pas à considérer comme un acte philanthropique, mais plutôt comme une association dont l'unique objectif est la création de valeur partagée. Les appuis théoriques et technologiques sont transférés par PFS aux agriculteurs du continent africain, et des retours seront palpables par ces derniers grâce aux différentes productions qui en découleront. Pour décupler les effets positifs de cette initiative de PFS, les organismes bilatéraux et multilatéraux n'ont pas hésité à prendre part au projet. Le Programme Alimentaire Mondial ou l'USAID ont ainsi été volontaires pour soutenir les différentes opérations lancées par PFS. Par ailleurs, investisseurs sociaux et ONG internationales ont également pris part à cette mobilisation de grande envergure : Root Capital et TechnoServe font partie intégrante du mécanisme. La responsabilité sociale et environnementale de General Mills a donc pris une dimension planétaire, avec une orientation intelligente vers l'Afrique.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche