RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
07/01/2016

Forte pollution au méthane en Californie




Suite à une très importante fuite de méthane dans un puits gazier de la compagnie, le gouverneur de Californie a déclaré l'état d'urgence autour de Los Angeles.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du site www.bioaddict.fr explique que « cette fuite, située à plus de 2.400 mètres de profondeur, avait déjà été détectée le 23 octobre par des employés de la compagnie. Depuis, les d'habitants des environs se plaignaient de nausées, saignements de nez et maux de tête. Plus de 2 000 familles ont déjà été évacuées et relogées. »

Ainsi, « les experts qualifient aujourd'hui cette fuite de ‘catastrophe écologique majeure’ et  l'autorité de la qualité de l'air en Californie (California Air Resources Board) estime que la fuite est si importante qu'elle correspond à une augmententation de la production de gaz à effet de serre pour toute la Californie de près de 25 %. »
 

Le méthane, un gaz "80 fois plus puissant que le CO2"

Interrogée par l'AFP, Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales affirme que « le méthane est un gaz à effet de serre 80 fois plus puissant que le CO2 à l'échelle de 20 ans, et qui agit beaucoup plus rapidement. »

Dans un communiqué, le gouverneur de Californie explique que l’Etat d'urgence étant décrété, « toutes les agences gouvernementales vont utiliser leur personnel, équipement et infrastructures pour assurer une réponse continue et complète face à cet incident. »

L’article ajoute que « selon les autorités, depuis le début de l'incident, ce sont entre 30 000 et 58 000 kilogrammes de méthane qui sont rejetés chaque heure dans l'atmosphère. » Il ajoute que « selon les estimations de l'association écologique Environmental Defense Fund (EDF), qui a mis en place un compteur en direct, plus de 79 400 tonnes de méthane ont déjà été émises, ce qui correspond à plus de 6,6 millions de tonnes de CO2. »

Selon Tim O'Connor, l'avocat de l'Environmental Defense Fund, « la fuite équivaut à la pollution quotidienne créée par 4,5 millions de voitures. » Stephanie Pincetl assure que « c'est l'équivalent de 3/4 des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an. »

Lire l’intégralité de l’article de www.bioaddict.fr ici
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche