RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
18/11/2014

Festival international du film nature et environnement

Jean Camier



Le Festival international du film nature et environnement va se tenir à Grenoble du 27 au 29 novembre au cinéma Le Méliès à Grenoble. Cette 28ème édition s’intéresse à des sujets d’actualité. Les projections seront suivies de conférences-débats.


 « Aborder sans tabou et sans langue de bois, les thèmes environnementaux nationaux et internationaux souvent vecteurs de doutes et de scepticisme, voilà la raison d’être et l’identité du festival de la FRAPNA » expliquent les organisateurs du Festival du film nature et environnement.

Tous les sujets de l’actualité environnementale seront abordés du 27 au 29 novembre pour la 28ème édition du Festival international du film nature et environnement, « qualité de l’eau, de l’air, des sols, des aliments, changement climatique, OGM, exploitation démesurée des ressources de notre planète, recrudescence de catastrophes naturelles... L’impact de l’Homme, le poids de ses actions, de ses décisions, se font sentir à tous les niveaux, du global au local... »

Stop à la résignation

Dans le texte de présentation du festival, les organisateurs mettent en avant l’importance de la lutte et de la sensibilisation dans le domaine de la protection de l’environnement. Il est évident que les sujets climatiques et environnementaux sont de plus en plus présents mais, d’après les organisateurs, il ne faut pas pour autant considérer qu’il n’y a plus de travail d’information à effectuer.

La situation est préoccupante, rappellent-ils, « et le monde nous le rabâche tous les jours, de sorte qu’on finit inévitablement par se sentir coupable. Il nous est tous, militants compris, arrivé de nous résigner ou de douter de l’importance de nos petits gestes ou actions au quotidien. Et bien NOUS AVONS TORT ! Résignation et fatalité n’ont jamais fait avancer l’Histoire ! Vous risquez fort de ressortir surpris de ce festival et plus motivé que jamais car, au-delà des diagnostics pas toujours réjouissants, les solutions pour un environnement meilleur sont bel et bien là et à portée de main. Il suffit de les saisir ! Alors profitez ! »

« Parce qu’au-delà des sympathies, il nous faut embrasser la situation pour retrouver ce qui manque cruellement à notre siècle : une bouffée d’air pur et d’espoir. Avec ce festival, nous ne pourrons plus nous accuser de myopie » affirment les organisateurs.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche