RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/04/2015

Fessenheim, des associations portent plainte contre EDF

Sébastien Arnaud



Les annonces d’anomalies, malgré les déclarations qui se sont voulues rassurantes, ont fait réagir les militants et associations opposés au projet de centrale nucléaire de Fessenheim. Sortir du nucléaire, Stop Fessenheim et d’autres collectifs ont ainsi annoncé le dépôt d’une plainte contre EDF qui aurait « largement minimisé » les défauts techniques de la structure.


« Ce 21 avril 2015, les associations Réseau "Sortir du nucléaire", Stop Fessenheim, Stop Transports – Halte au nucléaire, le CSFR et Alsace Nature, soutenues par le Réseau Fukussenheim et Les Citoyens Vigilants des environs de Fessenheim, déposent plainte contre EDF. Elles exigent la condamnation de l’exploitant de la centrale nucléaire de Fessenheim pour les infractions commises lors des fuites survenues les 28 février et 5 mars 2015 » annonce par communiqué le collectif Sortir du nucléaire.
 
Les annonces d’incidents techniques ont fait réagir les militants qui sont engagés depuis des années dans l’opposition à ce projet. Alors, lorsque la direction de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) critique EDF pour la gestion d’un défaut technique, les associations sautent sur l’occasion : « Cet événement met en lumière le mépris de la sûreté dont EDF a une nouvelle fois fait preuve. L’exploitant de la centrale de Fessenheim n’a pas su tirer les leçons de l’« incident » survenu en avril 2014. Quant aux agissements d’EDF - minimisation de l’incident, mensonge à l’ASN, omission auprès de la CLIS – ils laissent plus que songeur quant à l’attitude que l’entreprise adopterait en cas d’accident de grande ampleur ! »

Un vrai objectif de sanction

Les militants ont vite expliqué que le but de cette plainte n’était pas de faire parler du sujet mais bien de faire sanctionner EDF. « C’est pourquoi les associations antinucléaires ont décidé de porter plainte contre EDF et contre Thierry Rosso, directeur de la centrale au moment des faits. Les associations espèrent une condamnation sévère de l’exploitant délinquant. Le dépôt de plainte officiel aura lieu ce 21 avril dans l’après-midi » annonce le communiqué. 
 
En conclusion, le texte affirme que  « les associations réitèrent leur demande d’arrêt immédiat de la centrale et prévoient d’amplifier leur mobilisation. Elles appellent également à un rassemblement large lors de la manifestation tri-nationale qui se tiendra le dimanche 26 avril à 11h30 devant Fessenheim. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche