RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
09/05/2014

Européennes, FNE veut mobiliser sur la qualité de l’air




Dans un communiqué l’association France Nature Environnement profite de l’échéance électorale pour remettre le sujet de la pollution de l’air sur le devant de la scène. Dans le texte, les militants expliquent que « l'interpellation des futurs députés européens et la mobilisation des citoyens sont indispensables pour que l'atmosphère redevienne respirable. »


Européennes, FNE veut mobiliser sur la qualité de l’air
Depuis les épisodes des pics de pollution d’avril, l’actualité a balayé la question des particules fines. L’écotaxe semble avoir récupéré la vedette. À deux semaines des élections européennes, la fédération France Nature Environnement (FNE) veut remettre le sujet au centre des débats. « La pollution de l'air ne connaît pas de frontière. À l'occasion des élections européennes, le mouvement France Nature Environnement se mobilise pour défendre notre droit fondamental à respirer un air de qualité » affirme le communiqué.

Les militants écologistes veulent rappeler que c’est au niveau des instances européennes que les grandes lignes des politiques environnementales et énergétiques vont être prises.

« L’air pur est un droit »

« Respirer un air pur est un droit vital. Pourtant 90 % des citadins européens sont exposés chaque jour à des polluants atmosphériques cancérigènes » continue FNE, faisant référence aux déclarations de l’OMS sur les liens entre pollution et santé.

L’association compte sur une campagne de mobilisation pour sensibiliser les électeurs et, indirectement, faire en sorte que « la qualité de l'air soit au cœur (des) préoccupations » des candidats. Une campagne est organisée, « le 17 mai, une semaine avant le scrutin européen, France Nature Environnement Midi-Pyrénées, France Nature Environnement Provence-Alpes-Côte d'Azur et la FRAPNA, fédération des associations de protection de la nature en Rhône-Alpes, avec FNE et avec le soutien du Crédit Coopératif, organisent des débats ouverts à tous et en présence des candidats aux Européennes. »

À l’approche des scrutins électoraux, les associations militantes assument de plus en plus leur rôle de lobbyiste auprès des partis politiques. C’est ici le cas de FNE qui, grâce à la médiatisation de sa campagne, oblige les différents partis à détailler leur programme sur des points précis.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche