RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
03/09/2015

Environnement : L'abattage de loups serait inefficace pour la protection du bétail




La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’engage en faveur de la défense des animaux, fait part de son mécontentement suite à la décision du préfet de la Savoie (73), qui s’apprête à autoriser l'abattage de six loups après une pression des éleveurs.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La Fondation 30 Millions d’Amis, déplore la décision du préfet de la Savoie d’autoriser l’abattage de six loups, après une pression des éleveurs, mécontents de voir leurs troupeaux attaquer.
 
Dans un communiqué, la Fondation 30 Millions d’Amis exprime sa colère, elle qui s’engage depuis plusieurs années pour la défense des animaux.
La Fondation 30 Millions d’Amis, déplore la décision du préfet de la Savoie d’autoriser l’abattage de six loups, après une pression des éleveurs, mécontents de voir leurs troupeaux attaquer.
 
Dans un communiqué, la Fondation 30 Millions d’Amis exprime sa colère, elle qui s’engage depuis plusieurs années pour la défense des animaux.

Des abattages inefficaces pour la protection du bétail

Selon le communiqué de la Fondation 30 Millions d’Amis, les abattages de loup sont « sans efficacité pour la protection du bétail. » Plusieurs associations se sont joint à la Fondation 30 Millions d’Amis et expliquent dans le même communiqué: « La prédation continue sur les troupeaux qui ne sont pas suffisamment protégés, et peut même augmenter avec les tirs qui désorganisent les meutes ». Sans compter que le loup est une espèce protégée notamment par la Convention de Berne et la directive européenne Habitats. »
 
De leur côté, les éleveurs font part de leur mécontentement face aux attaques de loups sur leurs troupeaux. Le communiqué de la Fondation 30 Millions d’Amis affirme que « mercredi 2 septembre 2015, une cinquantaine d'éleveurs ont séquestré le directeur et un agent du parc national de la Vanoise (Savoie) pendant 24h. » Jean-Claude Croze, directeur de la FDSEA des Savoie (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles), a expliqué à l’Agence France Presse (AFP) que « Les éleveurs demandent l'autorisation de tuer des loups dans le coeur du parc et la mise en place de moyens réels pour prélever cinq loups en Savoie d'ici à la fin de l'année ».
 
 La Fondation 30 Millions d’Amis affirme que leur souhait a été entendu « puisque le préfet de la Savoie, Eric Jalon, a annoncé l'assouplissement des conditions de tirs de loups par les chasseurs malgré la séquestration inadmissible et tout à fait illégale de deux personnes. »

La Fondation 30 Millions d'Amis ajoute que « cette année, le gouvernement a d'ores et déjà augmenté à 36 le nombre de loups qui pourront être abattus en 2015 dans le cadre de la protection des troupeaux, contre 24 auparavant. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche