RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/06/2017

Environnement : Aux Antilles, ces algues qui s'échouent massivement




La communauté scientifique française se mobilise pour étudier les causes des échouages massifs des algues sargasses aux Antilles, qui ont de graves conséquences environnementales, sanitaires et économiques dans la région depuis 2011.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Durant ce mois de juillet, et ce depuis mi-juin, des chercheurs de l'Institut méditerranéen d'océanologie (MIO), basé à Marseille, conduisent l'expédition "Sargasses" à bord de l'ANTEA, navire océanographique de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).
Ils sont partis de Cayenne (en Guyane française) le 19 juin pour un périple en mer de 25 jours entre la Guyane, les Antilles et la mer des Sargasses. Cette expédition, soutenue par la Flotte océanographique française, l'IRD et le CNRS-INSU, a pour but de déterminer l'origine des algues sargasses qui s'échouent régulièrement sur les côtes antillaises et de déterminer les mécanismes physico-chimiques et biologiques qui favorisent leur prolifération.
Lors de cette campagne océanographique, un important échantillonnage de la faune et de la flore associées aux "radeaux de sargasses" sera effectué, notamment en plongée sous-marine. Des chercheurs et enseignants-chercheurs de l'IRD, d'Aix-Marseille Université, de l'Université des Antilles, de l'Université de Bretagne occidentale et du Groupe d'étude et de protection des oiseaux (GEPOG) participeront à cette expédition.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche