RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/12/2013

En période de froid Météo France prévient des risques d’intoxications au monoxyde de carbone

Jean Camier



Météo France a publié un communiqué pour prévenir des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Des milliers d’accidents sont enregistrés chaque année en période de grand froid. Les combustions de bois, gaz, charbon ou essence sont à l’origine de ces intoxications.


En période de froid Météo France prévient des risques d’intoxications au monoxyde de carbone
« En période de grand froid mais aussi de redoux ou encore d'intempéries inhabituelles, soyez vigilant : les appareils de chauffage sont davantage utilisés et leur fonctionnement peut être perturbé » annonce Météo France dans un communiqué.
 
L’organisme français de météorologie liste les appareils et installations qui peuvent causer des accidents. Il s’agit des « chaudières et chauffe-eau, poêles et cuisinières, cheminées et inserts, appareils à combustion fixes ou mobiles, groupes électrogènes ou pompes thermiques, engins à moteur thermique (voitures et appareils de bricolage), braseros et barbecues, panneaux radiants à gaz ou les convecteurs fonctionnant avec des combustibles »
 
Le principal risque de monoxyde de carbone provient du fait qu’il est « inodore, invisible et non irritant ». Lorsqu’il est inhalé en trop grandes quantités, il remplace l’oxygène dans le sang en se fixant sur les globules rouges. Le manque d’oxygène provoque « maux de têtes, confusion mentale, nausées, vertiges, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaire. » Les intoxications peuvent se déclarer rapidement et causer des comas courts voire même la mort, « les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie. »

Les gestes de prévention

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent toucher les logements, bureaux, ateliers et usines. Météo France invite donc à prendre en considération le risque et à « adopter les geste de prévention. »
 
D’abord, « Avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d'eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié. » Mais aussi « tous les jours, et même quand il fait froid, aérer au moins 10 minutes son logement, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et de ne jamais obstruer les entrées et sorties d'air. »
 
Le communiqué explique qu’il faut prendre connaissance de tous les appareils à combustion et « ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage. » En cas d’intoxication supposée par l’apparition de symptômes il est conseillé d’aérer immédiatement, d’arrêter les appareils, d’évacuer les lieux et appeler les secours (112 ; 18 ; 15). « Ne réintégrez pas les lieux avant d'avoir reçu l'avis d'un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers » conclue Météo France.

Le communiqué





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche